publicité

 

Réagir
Municipales 2020 18/10/2019

Municipales : ces indispensables réseaux sociaux qui peuvent aussi vous faire perdre l’élection…

par Emilie Denètre
Réseaux sociaux © Adobe

Comment une collectivité locale doit-elle communiquer sur les réseaux sociaux en période pré-électorale ? Quelle place pour le Facebook du maire sortant ? Que faire des commentaires élogieux publiés sur les sites de la mairie ? La 18ème journée de l’Observatoire SMACL des risques de la vie territoriale a permis d’apporter le 17 octobre de nombreuses réponses aux questions que se posent les élus locaux et/ou candidats aux élections municipales sur l'utilisation des réseaux sociaux.

Pour tous les observateurs de la vie politique, la campagne des municipales de 2020 devrait marquer un tournant dans la jurisprudence électorale. L’usage, aujourd’hui massif, des réseaux sociaux par les candidats devraient en effet conduire à plus de contentieux post-électoral et donc à un éclaircissement de certaines zones juridiques encore floues. Rien d’étonnant donc que dans la période que nous vivons s’affrontent deux visions : celle des communicants et celle des juristes. Mathieu Pons, cofondateur de l’agence « Datack », qui mise ainsi sur la « prise de risques dans le cadre légal » s’oppose aux préceptes de « prudence » prônés par l’avocate Juliette Vielh, du cabinet Goutal, Alibert & Associés.

Entre risque juridique et risque politique…

« Si l’on est trop prudent, on ne fait plus rien ! » lance Mathieu Pons à une assemblée… médusée, d’autant qu’elle était essentiellement composée de juristes issus de diverses ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous