publicité

 

Réagir
Aménagement numérique 31/10/2019

Le très haut débit, aimant à néoruraux

par Baptiste Cessieux
Très haut débit, THD, ruralité © Adobe

Une fois la vitesse de connexion égalisée sur le territoire national, télétravail et visite virtuelle deviendront, entre autres, des pratiques courantes. Autant de nouveaux atouts à valoriser pour les zones moins denses espérant rebondir.

La fibre pour tous, même en campagne ? Pourquoi faire ? Pour les détracteurs de cet investissement, nul besoin d’amener l’autoroute de l’information aux foyers les plus reculés, là où le coût de l’installation est le plus cher. Pourtant, le très haut débit est un argument de poids pour tous les territoires. Comment développer l’agriculture connectée et récolter de l’information via divers capteurs électroniques lorsque 6 % des exploitations reçoivent encore un débit inférieur à 512 Kb/s ? Comment les employés de bureau peuvent quitter les villes si leur connexion ne leur permet pas d’envoyer des documents volumineux ou d’accéder à l’environnement numérique de leur entreprise ? Espaces de Télétravail. Le THD en campagne est un gage d’attractivité. « On peut comparer l’arrivée du THD aux différents labels, comme les villages fleuris, par exemple », résume Dominique Valentin, fondateur de Relais d’entreprise. ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous