publicité

 

Réagir
Statut de l'élu 10/10/2019

« Le maire doit être reconnu comme un agent civique territorial »

par Aurélien Hélias
Eric Kerrouche, sénateur (PS) des Landes © Sénat

Eric Kerrouche, porte-parole du groupe PS au Sénat sur le projet de loi Engagement et proximité, regrette que l'exécutif ne soit pas allé au bout de sa démarche en créant un véritable statut de l'élu à même de faciliter les vocations et d'élargir le profil social des élus locaux en vue des prochaines municipales 2020. Tout comme il regrette l'absence de mesures en faveur de la parité dans le texte gouvernemental.

Porte-parole du groupe PS avec ses confrères Jérôme Durain (Saône-et-Loire) et Didier Marie (Seine-Maritime), le sénateur Eric Kerrouche (Landes) juge le texte incomplet, ne faisant grâce à l’exécutif que d’avoir introduit « quelques mesures incrémentales ». Explications.

Courrier des maires : Vous critiquez un projet de loi insuffisant ; qu’aurait-il fallu de plus au texte pour qu’il trouve grâce à vos yeux ?

Eric Kerrouche : A l’origine, le texte devait permettre d’apporter plus de diversité sociale, de parité, permettre à chacun de se présenter aux prochaines municipales. Or cette ambition originelle de l’engagement est devenu résiduelle, marginale. Ne restent que quelques mesures en décalage avec l’ambition originelle. Le Gouvernement avait en sa possession le rapport de la d ...

Réagissez à cet article

  1. C’est fou ce que l’on peut dire quand on est dans l’opposition et que l’on n’a pas réussi à mettre en place quand on est dans la majorité.
    M. Hollande ne disposait-il pas d’une majorité socialiste pour mettre en place ces mesures?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous