publicité

 

Réagir
Le maire employeur 30/10/2019

« La plus grande difficulté est de faire évoluer les représentations liées au handicap au travail »

par Maud Parnaudeau
Handicap © Flickr-CC-Zimmermann

Le 1 er janvier 2017, la métropole de Lyon contractualisait avec le Fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP) afin d'être accompagnée dans sa politique « handicap » interne et atteindre le taux légal de 6 % de personnels en situation de handicap en trois ans. Au 1 er janvier 2019, elle avait déjà recruté 85 travailleurs handicapés, dont 19 apprentis. Décryptage avec Marc Grivel, élu métropolitain de Lyon chargé des RH.

En quoi est-ce important pour vous de favoriser l’emploi de personnels handicapés au sein de la métropole ? 

On ne peut pas parler du « vivre ensemble » si on ne prend pas en compte toutes les personnes qui composent la société. En tant qu’élu, il nous appartient de favoriser l’unité par nos actions en interne comme à l’extérieur. S’engager en faveur des agents en situation de handicap, c’est aussi donner tout son sens à l’expression « ressources humaines ». Chacun peut apporter quelque chose. Même si ce n’est pas toujours facile, c’est enrichissant.

Que vous a apporté la signature de la convention avec le FIPHFP ?

Elle nous a permis d’accélérer notre programme d’actions mais aussi de créer des synergies en interne et en externe. Elle a facilité les mises en relation avec d’autres employeurs publics avec lesquels nous pouvons échanger et partager des expériences. Nous avons aussi travaillé avec Cap emploi pour l’ ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous