publicité

 

Réagir
Environnement 15/10/2019

Quand les collectivités font leurs COP 21

par Hugo Soutra
Environnement terre © Flickr-Rdecom

De Rouen Métropole à la ville de Nancy en passant par la région Bretagne, plusieurs territoires tentent de poser les bases d’une transition écologique sincère et ambitieuse. Sous leur égide, partenaires publics et acteurs privés leur emboîtent le pas. Objectif : transformer les mentalités comme les habitudes locales, en tâchant d'aller au-delà des beaux discours.

Trois ans après la COP 21 à Paris, un changement de paradigme semble se produire dans plusieurs territoires. Non pas que les collectivités ne faisaient rien avant, comme l’illustrent leurs vieux Agendas 21 ou l’émergence de plans climat-air-énergie territorial (PCAET). Simplement, les opérations de communication et réunions d’experts autour de documents réglementaires aux objectifs peu prescriptifs ont montré leurs limites. S'ils permettent de mettre en scène un certain volontarisme politique, beaucoup sont restés lettre morte faute d'avoir pu être incarnés concrètement et partagés entre les différents acteurs du territoire. Autrement dit : beaucoup n'ont pas permis de freiner les augmentations d'émissions de gaz à effet de serre... « Les engagements de Paris et Nantes à atteindre la neutralité carbone, ou de Strasbourg et Bordeaux à se fournir avec 100 % d’énergies renouvelables d’ici 2050 démontrent une prise de conscience salutaire sur la questio ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous