publicité

 

Réagir
Evénement 02/07/2019

Fier de ma commune : et les lauréats sont…

par La Rédaction
Fier de ma commune - événement du 1er juillet 2019 © DR

Organisés par La Gazette des communes avec l’Association des maires de France et France Info, et en partenariat avec le Courrier des maires, les trophées "Fier de ma commune" visant à améliorer le quotidien de leurs habitants ont récompensé lundi 1er juillet les initiatives de 10 communes. 42 collectivités ont été distingué en tout. Cadre de vie, mobilités, environnement, participation citoyenne... découvrez l'ensemble des lauréats et inspirez-vous de leurs bonnes pratiques !

Pour élire chaque lauréat et distinguer quatre autres collectivités dans chacune des huit catégories, le jury s’est attaché valoriser les dossiers faisant preuve d’originalité, d’innovation, à récompenser les initiatives ayant un impact réel positif sur la vie quotidienne des habitants, à favoriser des initiatives déjà mises en œuvre, ou très avancées, et enfin des projets pouvant être repris et transposés par d’autres collectivités. Deux coups de cœur s’ajoutent à ces 40 communes retenues dans 8 catégories différentes.

A noter que les 570 dossiers de candidature reçus étaient issus de l’ensemble du territoire (y compris ultramarins), avec 52% de dossiers émanent de communes de moins de 10 000 habitants. Autant d’idées que les élus voulaient voir partagées pour qu’un maximum de leurs homologues s’en inspirent. Au terme d’un choix cornélien, le jury a sélectionné les dossiers suivants :

Aménagement et cadre de vie

- Lauréat : commune de Périgueux (Dordogne) et son opération Bimby.

« Périgueux est une ville-centre très resserrée. Nous avons presque tous les équipements et tous les services sur notre territoire. Autant dire que nous supportons l’essentiel des charges de centralité de l’agglomération, que leurs coûts reposent essentiellement sur nos 30 000 habitants qui restent vivre en ville. Nous nous sommes donc fixés une trajectoire démographique ambitieuse, et visons plus de 2 000 nouveaux habitants en dix ans. L’opération Bimby a permis d’identifier 130 opportunités pour densifier la ville tout en maîtrisant notre étalement urbain, de quoi remplir un tiers de notre objectif » a détaillé Laurent Mossion, premier adjoint au maire de Périgueux.

- Distingués : communes de Martigues, Lagrave, Bièvres, Valserhone

Solidarités 

- Lauréat : commune de Bourg de Péage, qui a élaboré une convention de lutte contre le gaspillage alimentaire et dons alimentaires gratuits.

« Nous, les maires, somme des élus du quotidien et devons être pragmatiques. Lorsqu’on s’est aperçu de la quantité du gaspillage alimentaire à la sortie des repas scolaires servis dans nos cantines, nous avons décidé de lutter contre en signant une convention de dons alimentaires gratuits avec des associations » a raconté la première édile de cette commune de la Drôme, Nathalie Nieson. « Nous nous tenons à votre disposition un modèle pour vous aider à établir un exemple de la convention, qui permet d’allier l’économie circulaire et la solidarité, dans vos communes respectives. »

- Distingués : communes de Chambray-les-Tours, Rennes, Joigny, Prades

Nature et environnement 

- Lauréat : commune de Saint-Etienne de Saint-Geoirs. A l’occasion de « l’année de la biodiversité », cette ville de 3300 habitants a développé le zéro gaspillage dans les cantines, le zéro papier dans les services administratifs, le zéro phyto dans l’entretien des espaces publics, mais aussi du covoiturage entre agents, etc.

- Distingués : communes du Tampon, Divonne-les-Bains, Chateauneuf, Chateaubriant

Famille et jeunesse 

- Lauréat : commune de Loyettes. Cette mairie de l’Ain a développé un dispositif permettant aux jeunes de la ville âgés de 15 à 17 ans de toucher de l’argent de poche, sous forme de bons cadeaux en échange de travaux et services d’intérêt général.

- Distingués : communes de Bagneux, Bram, Roissy-en-Brie, Dax

Participation citoyenne 

- Lauréat : commune de Bègles, qui développe actuellement des « services publics coopératifs. »

« La baisse des dotations aux collectivités comme la montée en puissance des métropoles nous a fait nous poser des questions. Nous souhaitions repenser nos dispositifs communaux en associant nos habitants pour mieux répondre à leurs besoins » a expliqué le maire de Bègles, Clément Rossignol-Puech. « Notre fabrique à projet de services publics coopératifs leur permet d’être à l’origine de nouveaux services publics, de déterminer leurs objectifs et d’influer sur leur fonctionnement futur voire même de participer à leur mise en œuvre en donnant un peu de leurs temps. Nous en sommes seulement au stade de collecte des idées pour l’instant, que nous expérimenterons fin 2019, mais un réseau de solidarité pour lutter contre la fracture numérique ou encore des actions pour développer la mobilité sociale au sein de la métropole ont d’ores et déjà retenu notre attention. »

- Distingués : communes de Craponne sur Arzon, Morsang-sur-Orge, Evreux

Numérique 

- Lauréat : commune de Monterau-Fault-Yonne et sa Digitale Académie. « Nous avions moins de bacheliers de notre ville qui poursuivaient leurs études supérieures que dans le reste de la région. Si nos jeunes ne vont pas à l’université, alors l’université doit venir à eux. D’où la création du premier tiers-lieux d’enseignement supérieur à distance » vante son maire, James Chéron.

- Distingués : communes de Castelnau-le-Lez, Saint-Chamond, Enghien-les-Bains, Bras-sur-Meuse

Mobilités 

- Lauréat : commune de Soissons, pour son dispositif de stationnement intelligent. « Dans cette commune rurbaine où la voiture reste essentielle, les automobilistes sont informés en temps réel sur la disponibilité de 2300 places de stationnement, à travers l’application de la mairie et les panneaux d’information disséminés dans la ville » a décrit la conseillère municipale Yana Boureux, dépêchée pour récupérer son prix.

- Distingués : communes de Saint-Grégoire, Anor, Sèvre, Bonson

Et aussi…

- Lauréat : commune de Sainte-Geneviève-des-Bois

« Nous avons pensé « La piscine d’en face » comme un projet global, avec toute la difficulté que cela comporte. Lorsque vous allez voir vos partenaires pour co-financer une pépinière multiactivités, vous en perdez la moitié. Lorsque vous ajoutez que ce sera un espace collaboratif réunissant des artistes, des artisans et des associations, vous perdez le quart restant de vos partenaires » rigole aujourd’hui Fréderic Petita. « Puis vous les retrouvez tous au moment de l’inauguration, en février, tout le monde est venu nous voir en nous disant que ce que nous avions fait était génial. Je suis très content d’avoir essuyé les plâtres. »

- Distingués : communes de Jouques, Châteauroux, Château Bourg, Saint-Fons 

Coups de cœur 

communes de Saverdun, et Boisset-Saint-Priest. La première s’érige en « slow city » pour s’inventer un avenir dans un monde rural en crise, fait de récupération de vélos abandonnés – « à défaut d’avoir les moyens de se payer un système de vélos en libre-service » explique son maire Philippe Calleja -, des repas essentiellement locaux servis à la cantine scolaire, la création d’une médiathèque ainsi que d’un hôtel des arts accueillant des artistes en résidence. La seconde, située dans la Loire, a mobilisé l’ensemble de ses habitants pour restaurer la salle des fêtes de la commune, grâce à leur main d’oeuvre mais aussi la récupération de pièces ou leur participation en cuisine.

Des innovations à diffuser

Sensible « à la crise de confiance à l’égard des institutions mais aussi des medias », Sybille Veil n’a pas hésité à l’idée d’associer Radio France à cette première édition du concours Fiers de ma commune. Objectif : répondre à cette « demande de proximité que nous avons entendu ces derniers mois.» « Ce que j’admire chez vous, c’est que je peux être généreux 15 jours ou 3 semaines mais que je suis d’abord au service de ma tronche, alors que vous, vous êtes au service des autres » a enchaîné Eric Orsenna, membre de l’Académie française. « Mon entourage me dit souvent d’arrêter d’optimiste, qu’optimiste serait quelqu’un de mal informé. Mais j’ai vu ce soir des capacités d’invention extraordinaire. Au lieu de l’hexagone des grognons, soyons la France des possibles. »

Pour François Baroin, l’intérêt de ces trophées réside aussi dans la nécessité de « valoriser les actions de ces pionniers qui innovent. Les élus locaux n’ont d’autres missions que de produire des services publics de qualité et d’améliorer le quotidien de nos concitoyens. Diffuser les bonnes pratiques permet de dessiner l’avenir. De très nombreuses grandes idées, comme le RSA ou les mutuelles, sont le fruit de réflexions d’élus locaux » a rappelé le président de l’Association des maires de France.

Réagissez à cet article

  1. Bonjour,

    Je trouve dommage que vous ayez donné un prix « zéro déchet » à Divonne-les-bains, une commune qui certes a fait des efforts importants et méritants dans leur démarche de réduction de gaspillage au marché.

    Mais par ailleurs, Vincent Scattolin, maire de Divonne-les-bains et les autres élus de Divonne viennent de voter à l’unanimité de poursuivre un projet d’embouteillage de 400 millions de bouteilles d’eau en plastique destinées pour l’Asie et cela malgré l’opposition majoritaire des Divonnais et Gessiens. Ce manque de cohérence aurait dû être pris en compte.

    Pour savoir plus sur ce projet d’embouteillage, je vous invite d’aller sur la page FB de notre collectif : https://www.facebook.com/stopembouteillage/ ou par email à StopEmbouteilalge@gmail.com

    Bien cordialement,

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous