publicité

 

Réagir
Municipales 2020 13/05/2019

L’organisation de « primaires locales » demeure rare… et devrait le rester !

par Emilie Denètre
Elu mystère © 40MdAutomobilistes

À moins d'un an des élections municipales 2020, quelques « primaires locales » fleurissent ici et là, dans l'optique de départager qui prendra la tête de liste de son parti lors du prochain scrutin. Après les contre-exemples des primaires ouvertes « ratées » de 2017 au PS et à LR, il n’est toutefois pas certain que cette pratique démocratique prenne racine en France. Le doute est d'autant plus de mise au niveau local.

Combien de candidats aux élections municipales 2020 pourront se targuer d'avoir été désignés démocratiquement, par des militants locaux ou des habitants, plutôt que les lointaines commissions d'investiture d'état-majors parisiens ? Probablement pas tant que cela... En mars dernier, le collectif de citoyens « Roubaix 2020 » organisait une primaire ouverte pour départager les deux candidats souhaitant porter la liste en vue des prochaines municipales. Une primaire « ouverte » où chaque citoyen de la ville, signataire de l’appel du collectif, pouvait donc participer. À l’issue de ce vote, c’est André Renard, conseiller municipal sortant, qui a été désigné. Plus récemment, à Pontivy en Bretagne, ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous