publicité

 

Réagir
Portrait 23/04/2019

Jean Castex, de la mairie de Prades à l’Agence nationale du Sport

par David Picot
Jean Castex, maire de Prades (Pyrénées-Orientales) © Ville de Prades

Demain sera officiellement installée l’Agence nationale du sport, symbole de la nouvelle gouvernance du sport français que veut instaurer l'exécutif. Une agence présidée par Jean Castex, le "Monsieur Jeux olympiques" de l'Etat qui a pour autre casquette celle de maire (LR) de Prades (Pyrénées-Orientales). Portrait de ce haut fonctionnaire dont le nom circula aussi avec insistance pour devenir ministre de l'Intérieur lors du remaniement gouvernemental d'octobre dernier...

Le casque de chantier blanc tranche dans le décor feutré de son vaste bureau, au premier étage de l’hôtel de Cassini, dans le VIIarrondissement de Paris. D’autant plus que Jean Castex, 53 ans, le port altier, revêt plus volontiers une double casquette : celle de haut fonctionnaire et celle d’élu local. Un grand écart confirmé depuis que le maire de Prades est délégué interministériel aux Jeux olympiques et paralympiques et président - « non exécutif » - de la nouvelle Agence nationale du sport, à partir de mars 2019. Jean Castex a été nommé DIJOPP par décret, le 14 septembre 2017, au lendemain de l’attribution des JO de 2024 à Paris. Une surprise à l’époque, tant l’homme est aussi inconnu du grand public que du microcosme sportif. Magistère financier. Propulsé au poste clé de metteur en scène des pr ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous