publicité

03/04/2009

Un rapport du Parlement européen sur les antennes-relais

par La rédaction

Le Parlement européen a adopté, le 2 avril 2009 en séance plénière, un rapport d'initiative présenté par la députée européenne belge Frédéric Ries, traitant des effets pour la santé des champs électromagnétiques.

 Ce rapport d’initiative préconise une distance minimale entre les antennes relais et certains établissements « sensibles », comme les crèches, les écoles, les maisons de repos et les établissements de santé.

Il insiste également sur la nécessité d’informer correctement les citoyens et invite la Commission européenne à publier des cartes représentant l’exposition à des lignes de haute tension, des pylônes de télécommunication et à des antennes de téléphone.

Le Parlement invite à « procéder à la révision des limites fixées pour les champs électromagnétiques (…), et ce, d’autant plus que certaines études ont révélé que de très faibles rayonnements ont des effets très néfastes ».

Il reconnaît que neuf Etats membres au niveau national ou régional ont déjà adopté des normes de protection plus exigeantes que la France (la Belgique, le Luxembourg, l’Autriche et la Bulgarie, entre autres).

Comments are closed.

publicité

Abonnez-vous