publicité

 

Réagir
Entretien 11/04/2019

« Il faut en finir avec la vision des métropoles qui seraient les seules à innover »

par Aurélien Hélias
Pierre Veltz © © Ministère du Logement

Ancien directeur de l’Ecole des ponts et chaussées, le sociologue et économiste Pierre Veltz dresse le portrait d’une France dont le développement passe par « un tournant local », bien au-delà des seules métropoles triomphantes. Entretien.

Quelle est la nature du « tournant local » dans le développement économique ?

Cela fait longtemps qu’on parle de développement économique local, endogène, de valorisation des ressources spécifiques à chaque territoire. Mais ce qui a changé ces dernières années, c’est l’accent très fort mis sur les enjeux écologiques, qui prennent le pas sur l’objectif de création d’emplois. De plus, la proximité devient une valeur en soi, c’est un mouvement culturel autant qu’économique. Privilégier le proche, ne compter que sur ses propres forces est valorisé en tant que tel, plus seulement comme moyen.

Au risque toutefois du repli sur soi ?

Il y a beaucoup de créativité sur les circuits courts, l’économie circulaire. Mais on ne peut ignorer le risque de « localisme », d’un glissement de la recherche d’autonomie à l’utopie de l’autarcie, d’un renfermement sur soi. Cela peut poser le problème des péréquations, comme pour le prix ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous