publicité

 

Réagir
Un élu, un projet 06/05/2019

L’équipe juridique mobile de Grenoble, pour un accès aux droits plus égalitaire

par Séverine Cattiaux
Le rapport d’étude pointe l'existence de catégories de populations invisibles institutionnellement car mal ou pas prises en compte dans les politiques sociales. © Flickr-CC-G.Klein

Adjoint à l’égalité des droits et à la vie associative à Grenoble, Emmanuel Carroz a fait de l’accès aux droits l’un de ses chevaux de bataille. Avec les associations, la commune et son CCAS élaborent un plan de 17 actions : plateforme numérique de solidarité, équipe juridique mobile, lits médicalisés pour les personnes sans abri..

«Beaucoup de personnes en situation de précarité ne recourent pas à leurs droits, parce qu’elles ne les connaissent pas, ou parce que c’est trop difficile pour elles », relate Emmanuel Carroz délégué à l’égalité des droits à Grenoble. Selon ses estimations, 1 000 à 1 500 personnes se trouvent en grande difficulté dans l’agglo grenobloise. Face à cette situation, sous la houlette d’Emmanuel Carroz et avec l’expertise de l’Observatoire des non-recours aux droits, la ville met en place dés 2016 des groupes de travail avec les travailleurs sociaux sur diverses thématiques : jeunes, SDF, travailleurs pauvres, personnes âgées, migrants, accès aux soins. En février 2017, ces groupes présentent le fruit de leur analyse lors d’un ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous