publicité

 

Réagir
3 QUESTIONS À… 18/04/2019

« Le challenge de 2020 pour notre commune nouvelle : passer de 138 élus à 35 »

par Pascale Tessier
Mairie de Carentan-les-Marais, commune nouvelle de la Manche © ville de Carentan

Dans la Manche, la commune nouvelle de Carentan-les-Marais en est déjà au troisième agrandissement de son périmètre sur trois ans. Une évolution logique pour son maire, Jean-Pierre Lhonneur, mais qui n'est pas sans poser des défis sur la gouvernance de la commune en vue des élections municipales dans moins d'un an. Entretien.

Pourquoi une nouvelle extension du périmètre de la commune nouvelle après sa création en 2016 et un premier élargissement en 2017 ?

La bonne ambiance, les résultats, la cohérence ont incité de nouvelles communes à faire une demande pour nous rejoindre, sans pression ni contrainte de notre part.Ce fut une démarche globale, car nous débattions déjà de la commune nouvelle au sein de la communauté de communes. L’une voulait achever ses investissements avant de nous rejoindre et, une fois que cela a été fait, elle est venue. Nous avons juste sollicité un village de trente-sept habitants, car il se serait retrouvé enclavé, et il a accepté de nous rejoindre. L’objectif était de construire un territoire cohérent et de constituer un pôle important, puisque nous sommes devenus la troisième ville de la Manche.

Ne craignez-vous pas que cette nouvelle extension à douze communes déroute les électeurs à un an des municipales ?

Je ne le pense pas, car nous avons bien communiqué. Et il reste toujours un maire délégué, donc un référent pour les habitants, avec des horaires d’ouverture de mairie inchangés. En 2020, le challenge majeur sera de passer de 138 élus à 35, même si une trentaine ne venait déjà plus. S’ils sont nombreux à ne pas vouloir continuer, il y aura peut-être des frustrations, et il faudra arbitrer avec la juste représentativité de chaque commune, suivant sa population, et la parité. L’idée pourrait être d’envisager une commission de trois à quatre personnes qui aiderait le maire et qui pourrait être composée d’anciens élus. Mais on verra dans un an qui sera candidat au poste de maire, nous n’en sommes pas là.

Quels objectifs pourraient conduire à agrandir encore la commune nouvelle ?

Soyons prudents, car douze à gérer c’est déjà pas mal. Il faut mettre en place cette structure et, pour le moment, tout se passe relativement bien. Ce serait donc une réflexion à moyen terme. Je pense à deux communes voisines, mais il faudrait vraiment qu’il y ait un intérêt majeur économique, touristique ou de cohérence pour étendre encore. Et ce, à leur demande, car nous n’irons chercher personne. Il faut aussi savoir un jour s’arrêter et pour l’instant, je propose une pause.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous