publicité

 

Réagir
Grand débat national 15/01/2019

Les maires ruraux ont confié les cahiers de doléance à Emmanuel Macron

par La Rédaction
Vanik Berberian, président de l'AMRF (maires ruraux) remet à Emmanuel Macron les cahiers de doléances le 14 janvier à Paris © twitter Elysée

L'opération "Mairie ouverte" lancée par l'Association des maires ruraux de France s'achève avec la remise en mains propres de milliers de contributions au gouvernement. En tête : la justice sociale, la justice fiscale et l'organisation politique et territoriale.

L’Association des maires ruraux de France (AMRF), qui avait initié l’opération « mairie ouverte » antérieurement au lancement du grand débat national, a remis ce 14 janvier 2018 les cahiers de doléances à l’Elysée.

Début décembre, elle avait décidé de lancer l’opération « mairie ouverte » et de permettre aux citoyens de venir exprimer leurs revendications, en capitalisant sur la figure du maire, « interlocuteur de confiance de nos concitoyens ». « Le rôle du maire sera d’écouter, enregistrer, et de faire remonter l’information, sans prendre parti, sans juger, sans contredire… Charge ensuite à l’Etat de récolter, d’écouter et de synthétiser les remontées », écrivait l’AMRF début décembre.

Des attentes élevées en matière de justice sociale et fiscale

Les citoyens de quelque 5 000 communes ont participé à ces cahiers de doléances remis par le président de l’AMRF, Vanik Berberian, à Emmanuel Macron.

« Les citoyens réclament plus de justice sociale. Ils prolongent les revendications des gilets jaunes sans être forcément gilets jaunes », explique Pascal Brusseaux, maire de Guernes, dans les Yvelines, où les échanges avec les gilets jaunes, présents sur les ronds points et les péages d’autoroutes, ont été cordiaux. L’édile fait partie de la délégation de l’AMRF qui a remis les cahiers de doléances et accepte d’endosser la posture du maire portant la parole de ses administrés.

Lire la suite sur le site de la Gazette des communes

Réagissez à cet article

  1. Est il normal que en 2019 qu une femme seule faisant un malaise en pleine nuit ne puisse avoir un médecin de sos médecin disponible et qu aucun autre medecin dans la journée n accepte de nouveaux clients. Cela veutil dire qu on peut mourir tiut seul sans pouvoir bénéficier du servi e public. Comment fait on pour avoir un médecin référant quand on déménage ? Il me semblait que les médecins qui doivent leur activité à leur formation mais aussi au système de la cq faisait partie du service public. Je ne suis pas sûre que leur activité serait aussi importante si la cq n était pas là pour rembourser une bonne partie des soins. A méditer

  2. Scandalisée par l’anarchie de constructions sur de belles terres agricoles.Serons-nous un jour condamnés à manger des insectes ? Tout cela pour des profits assez souvent douteux « entre copains ».
    Le problème des dépassements d’honoraires dans le privé ? Un scandale !!!!
    La condition animale dans les abattoirs, beaucoup à faire
    Le manque de subventions dans les associations autant culturelles que dans les refuges animaliers,qui sont pour la plupart en difficulté.
    Et la revalorisation des petites retraites, vous vivez avec 1050 euros par mois pour une femme veuve et seule ? et les reversions ? à voir aussi.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous