publicité

 

Réagir
Démographie 27/12/2018

L’évolution de la population française en dix chiffres-clés

par La rédaction
Carte départements © Flickr-Pillpat

Ralentissement de la la croissance démographique dans 14 régions, un quart des départements, dont Paris, qui perdent de la population, une périurbanisation qu se poursuit tandis que les campagnes isolées restent à l'écart de la croissance... Voici quelques-un des enseignements des nouveaux chiffres de la population française, millésimés 2016, publiés par l'Insee ce 27 décembre.

  • 35 340 communes françaises (hors Mayotte) rassemblent 66 362 000 habitants. 
  • De 2011 à 2016, la population a augmenté de 0,4 % par an en moyenne, contre + 0,5% de 2006 à 2011.
  • 3 régions maintiennent leur rythme de croissance démographique : Auvergne-Rhône-Alpes, Hauts-de-France et Provence-Alpes-Côte d’Azur.
  • 24 départements, dont Paris, affichent une baisse de la population contre 10 seulement durant la période précédente. Ils se situent dans une diagonale du vide allant des Ardennes au Lot (voir carte ci-dessous). S’y ajoutent deux départements normands (Manche et Orne) et deux Dom (Martinique t Guadeloupe).
  • Paris perd chaque année 0,5 % de sa population en moyenne, soit 11 900 habitants alors que la capitale en gagnait 13 700 par an de 2006 à 2011.
  • 13 départements ont une croissance annuelle moyenne supérieure ou égale à 1 %.
  • +0,8 % de population par an : c’est la forte croissance qu’affichent les couronnes des grands pôles urbains de 2006 à 2011, bien que moins soutenue que sur les cinq ans précédant.
  • 12 des 20 pôles urbains les plus importants voient leur croissance démographique accélérer, dont Nantes, Bordeaux, Rennes et Montpellier. 
  • +0,1 % de croissance démographique annuelle au mieux : tous les territoires hors espace des grandes aires urbaines ont une croissance démographique moins dynamique qu’entre 2006 et 2011, particulièrement les moyens et petits pôles dont la population progressait auparavant de 0,2 % par an.
  • -0,2 % par an de population : les communes isolées hors influence des pôles urbains décrochent, alors que leur population augmentait de 0,3 % par an de 2006 à 2011.

 © Insee

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous