publicité

 

Réagir
Sur le terrain 04/01/2019

L’Afhypac, des idées pour carburer à l’hydrogène

par Sylvie Luneau
vélo à hydrogène BHYKE Cherbourg © JM Enault / Cherbourg Cotentin

Quels usages les collectivités peuvent-elles avoir de l'hydrogène ? Alors que le gouvernement vient de lancer un plan pour promouvoir cette source d'énergie, les expérimentations se multiplient sur le territoire. Tour d'horizon du potentiel et des limites de ce que certains appellent «le carburant du futur».

Alors que la colère des automobilistes gronde contre la hausse du prix de l’essence, peut-on imaginer qu’un jour, le pétrole soit concurrencé par une autre source d’énergie ? Peut-être. Pour l’instant en tout cas, l’hydrogène reste bien plus cher. « Son prix se situe entre 10 et 12 euros le kilogramme. Or, il faut compter 5 à 6 kg pour faire rouler une voiture. L’objectif est d’atteindre les 7 à 8 euros le kg, dans quelques années, pour atteindre l’équivalence avec les autres carburants », espère Thomas Gauby, de l’Association française pour l’hydrogène et les piles à combustible (Afhypac). Cette association, née en 2011, compte aujourd’hui environ 120 adhérents : entreprises, universités, et bien sûr, collectivités locales.

1. Pourquoi soutenir l’hydrogène ?

La filière hydrogène, quali ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous