publicité

 

Réagir
Congrès des maires 2018 26/11/2018

La commune nouvelle, une boîte à outils utile… pourvu qu’on sache bien s’en servir

par Pascale Tessier
Jean-Marc Vasse (à gauche et sur l'écran), maire de Terre-de-Caux (76) et Benoit Arrivé, maire de Cherbourg, lors du forum Communes nouvelles au Congrès des maires le 22 novembre 2018 © Fabien Calcavechia

La prise en compte du bassin de vie, une charte soigneusement rédigée, des agents informés en amont… Autant d’étapes à respecter pour fonder une commune nouvelle sur des bases solides, à écouter les intervenants du forum dédié au Congrès des maires le 22 novembre.

Cet article fait partie du dossier:

Congrès des maires 2018 : l'heure de la réconciliation avec l'Etat ?

voir le sommaire
Qu’elle soit déjà créée et entretienne des réflexions sur son avenir, ou que son projet suscite des interrogations, la commune nouvelle anime les débats. Et en premier lieu au Congrès des maires, où un forum dédié le 22 novembre a démontré -avec une salle comble- que les questions n’avaient aps toutes trouvé une réponse et que les retours d’expériences étaient primordiaux afin d’éviter les écueils ou de clouer le bec aux fausses idées. D’autant qu’à l’approche des élections municipales, la diminution du nombre total d’élus au conseil municipal pour les communes nouvelles déjà créées - 560 à ce jour, réunissant 1 800 communes pour 2 millions d’habitants – constitue un sujet sensible.

Placer le citoyen au cœur de la réflexion

En premier lieu, la commune nouvelle –tient sa singularité dans ces termes : c’est une nouvelle entité, qui ne remplacera pas les localités mais renforcera leur dynamisme, pour peu que le concitoyen ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous