publicité

 

Réagir
Pour Contre 14/11/2018

Faut-il imposer des listes « paritaires » aux prochaines élections municipales de 2020 ?

par Hugo Soutra
Parité © HCEfh

Après les élections régionales et départementales, place aux municipales : l’Association des maires de France (AMF) milite pour qu’autant de femmes que d’hommes se présentent en 2020. Mais faut-il inciter ou obliger ? Partisane de mesures coercitives, la maire (LREM) de Vorey (Haute-Loire) et vice-présidente de l'AMF, Cécile Gallien, en débat avec le député (LR) des Vosges, Stéphane Viry, qui invoque les risques pour les communes de moins de 1 000 habitants...

« En ville comme à la campagne, il y a autant d’habitants que d’habitantes... Stop à l’autocensure des femmes ! »

[caption id="attachment_72377" align="alignleft" width="300"] Cécile Gallien, maire (LREM) de Vorey (Haute-Loire)[/caption] "Au pays de Marianne, en 2018, seulement 16 % des maires sont des femmes. Cette masculinité prégnante de la fonction pose un grave problème, d’autant plus que les petites communes ne comptent maintenant plus qu’un représentant - en règle générale, le maire - dans les grandes intercos. Résultat : Désormais cet article est accessible aux abonnés ayant souscrit

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité