publicité

 

Réagir
Urbanisme 04/12/2018

Suivi de chantier : savoir déléguer et s’impliquer

par David Picot
chantier-construction © Flickr/dalbera

Selon son statut ou sa taille, une collectivité bénéficie de moyens très divers pour mener à bien des projets de construction ou d’agrandissement de bâtiment public. Muée en maître d’ouvrage, elle peut déléguer certaines de ses prérogatives, à l’exception toutefois de sa responsabilité. Quelles méthodes mettre en place pour s’assurer du bon déroulement d’un chantier ? Quels pièges éviter ? Eléments de réponse.

1 - Commencer par... prendre le temps nécessaire

Comme le rappelle l’Association des maires de France (AMF), « la réussite d’une opération dépend beaucoup de la qualité de la commande ». Autrement dit, détaille Rebecca Leppik, DGA des services urbains et maîtrise d’ouvrage au Grand Paris Sud, « le projet doit être bien pensé et partagé en amont avec une analyse fine des besoins et des usages souhaités et non souhaités ». Un exemple ? « Vous allez aménager les abords d’un bâtiment différemment si vous voulez éviter des rassemblements nocturnes… » Prendre le temps de bien formaliser son projet vous évitera également d’oublier des partenaires potentiels dans le tour de table initial. Vous envisagez la construction d’un groupe scolaire ? Conviez les représentants des enseignants, ceux des parents d’élèves, les riverains, les sociétés de ramassage scolaire et autres prestataires du futur établissement, etc. « L’idée étant d’évi ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous