publicité

 

Réagir
Construction 29/11/2018

L’innovation numérique 3D au service du logement social

par David Picot
Yhnova © Nantes métropole aménagement

De la paillasse à la pleine terre ! Le projet nantais Yhnova BatiPrint 3D TM prend la forme d’une maison d’habitat social. Sa particularité ? Ses murs ont été érigés fin 2017 en quelques jours par une imprimante 3D industrielle. Une première mondiale à l’époque. Aux manettes : Francky Trichet, 47 ans, maire adjoint au numérique et à l’innovation, à Nantes. Conseiller métropolitain 2.0, ce passionné de nouvelles technologies est aussi enseignant-chercheur à l’université. Ses spécialités : ingénierie des connaissances et intelligence artificielle.

Tout est parti de… Sophie la girafe ! Une Sophie géante (3,5 m de haut), conçue en quelques heures, par impression 3D lors de l’édition 2016, de la Maker Faire, un événement annuel autour de la science, à Nantes. « Nous voulions montrer qu’il était possible de réaliser, par imprimante 3D, des objets plus grands que des coques de téléphone portable », schématise à peine Francky Trichet. Le « Nous » en question ? Des acteurs publics et une équipe du Laboratoire des sciences du numérique de Nantes (LS2N). L’idée d’un logement social émerge alors au fil de discussions informelles, avec les représentants du bailleur Nantes Métropole Habitat. Banco ! [caption id="attachment_78730" align="alignright" width="266"] Désormais cet article est accessible aux abonnés ayant souscrit

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous