publicité

 

Réagir
Un élu, un projet 12/06/2019

La troisième révolution industrielle fait son chemin à Fourmies

par Bertrand Verfaillie
Xavier Bertrand, président de la région Hauts-de-France, et le maire de Fourmies Mickaël Hiraux © région hauts-de-France

La ville de Fourmies (Nord) ambitionne de décliner un modèle économique et social combinant le recours à des énergies renouvelables et l’emploi de technologies numériques. La région des Hauts-de-France et la CCI régionale en font un axe de développement territorial de cette commune dirigée par Mickaël Hiraux. Né dans l’Aisne en 1972, cet ancien chef d’entreprise a décroché la mairie sous l’étiquette UMP, avant de quitter le mouvement LR fin 2017.

Jamais élu, pas encore décidé à s’engager six mois avant le scrutin et voilà Mickaël Hiraux élu maire de Fourmies en 2014… La découverte de l’état réel de la commune a été brutale, forcément : 30 % d’actifs au chômage, beaucoup de difficultés sociales, une situation d’enclavement. Et des habitants semblant résignés, note encore le nouvel arrivé. Quel projet allait pouvoir sortir Fourmies du marasme ? Début 2015, Mickaël Hiraux entend parler d’une « troisième révolution industrielle », décrite par le prospectiviste Jeremy Rifkin et promue par la région Nord-Pas-de-Calais sous le nom de « Rev 3 ».

"Fab lab" dans la cité textile

Cette nouvelle ère économique, à construire, est basée sur les éne ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous