publicité

 

Réagir
Portrait 21/11/2018

Edith Gueugneau, toujours en dissidence

par Nicolas Barriquand
Edith Gueugneau, maire de Bourbon-Lancy (Saône-et-Loire) © J. Chabanne

Maire (DVG) de Bourbon-Lancy (Saône-et-Loire), Edith Gueugneau a déjà eu plusieurs vies politiques, locales et nationales, en tant qu'ex-députée. L'élu mène aussi un combat au nom de l'AMF pour féminiser les mandats locaux, communaux comme intercommunaux. Portrait.

Cet article fait partie du dossier:

Congrès des maires 2018 : l'heure de la réconciliation avec l'Etat ?

voir le sommaire
Bourbon (le palais) avant Bourbon-Lancy (l’hôtel de ville). Nombre d’élus décrochent l’Assemblée nationale forts d’une mairie conquise. Edith Gueugneau a procédé à l’inverse. Depuis 2014, celle qui fut parlementaire le temps du quinquennat Hollande préside aux destinées de cette bourgade de 5 100 habitants aux confins de la Bourgogne et de l’Auvergne. Sa force ? Une réputation de travailleuse de terrain à qui les mandats ne sont pas montés à la tête. « Edith, l’humilité faite députée », titrait en 2012 le « Journal de Saône-Loire », l’appelant uniquement par son prénom. Sans chichi. « On est souvent venu me chercher », s’excuse-t-elle presque. Contestataire récidiviste. Mais ne pas se fier pas à son image d’éternelle novice : à 65 ans, Edith Gueugneau affiche le CV d’une politique expérimentée. Dans l’équipe des derniers mandats de Roger Luquet, maire socialiste de Bourbon-Lancy vingt-quatre ans d ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous