publicité

 

Réagir
Le maire employeur 19/09/2018

Gestion prévisionnelle des emplois : prévoir les besoins pour mieux embaucher

par Maud Parnaudeau
gpc

La gestion prévisionnelle des emplois et compétences (GPEEC) aide à s’adapter aux orientations définies par les élus. Analyse des ressorts de cette démarche de pilotage dynamique des RH qui concerne toutes les collectivités territoriales et permet de s'adapter aux évolutions quantitatives et qualitatives des métiers.

Beaucoup de collectivités sont, encore aujourd’hui, à la peine en matière de prospective « ressources humaines ». « Il y a une difficulté à installer et à faire vivre une véritable gestion prévisionnelle des emplois, des effectifs et des compétences (GPEEC). Les résultats sont souvent bien en deçà des attentes », constate Laurent Dejoie, vice- président du conseil régional des Pays de la Loire. Entre la maîtrise de la masse salariale, l’accélération des départs à la retraite, les difficultés de recrutement, les mutations des métiers, la nécessaire anticipation des secondes parties de carrière… les collectivités auraient pourtant tout intérêt à s’engager dans de telles démarches.

Outil d’optimisation

Permettant d’anticiper et d’ajuster les ressources humaines aux besoins de la collectivité, « la GPEEC est un moyen de transformer les contraintes en opportunités », assure Isabelle Cossec-Petit, consultante au centre de ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous