publicité

 

Réagir
Sécurité publique 05/06/2018

Caméras-piétons pour les policiers municipaux : stop ou encore ?

par La Rédaction
cameras mobile police municipale © Ville de Pertuis

Depuis le 4 juin 2018, les policiers municipaux n'ont plus le droit d'utiliser leurs caméras-piétons. Les professionnels protestent et le maire de Saint-Etienne, Gaël Perdriau, annonce leur maintien dans sa commune. La pérennisation du dispositif sera débattue à partir du 13 juin à l'occasion de l'examen d'une proposition de loi.

C’est un « très mauvais signal envoyé » par l’Etat aux policiers municipaux. C’est en ces termes que le maire (LR) de Saint-Etienne, Gaël Perdriau, a réagi à la fin de l’expérimentation des caméras-piétons, justifiant au passage sa volonté de prolonger leur usage dans sa ville. Et ce, en dépit de toute base légale. Car, depuis le 4 juin, en effet, ces petites caméras accrochées à l’uniforme des agents, dont plus de 300 communes sont équipées, n’a officiellement plus de base légale.

Cette expérimentation, prévue par l’article 114 de la loi du 3 juin 2016 et encadrée par un décret du 23 décembre 2016 a permis aux policiers municipaux de procéder à un enregistrement audiovisuel de leurs interventions. La date butoir était donc connue depuis deux ans, pourtant aucune mesure n’a été prise par le ministère de l’Intérieur pour pérenniser le dispositif. Cet « oubli » peut sembler étrange au moment même où le gouvernement semble vouloir faire évoluer les pratiques professionnelle des policiers municipaux.

Lire la suite sur le site de la Gazette des communes.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous