publicité

 

Réagir
Travailler avec... 27/03/2018

« Territoires hautement citoyens » secoue la démocratie participative

par Hugo Soutra
Démocratie ouverte © Démocratie ouverte

Le programme du collectif Démocratie ouverte regroupe une centaine d’« innovateurs démocratiques » : associations, civic techs, entreprises, chercheurs, élus, journalistes, etc. Une recherche-action territorialisée de 12 à 30 mois vise à sensibiliser et à outiller les collectivités pour rénover leur action démocratique. Des tests d’outils et de méthodes sont ainsi menés pour favoriser l’engagement citoyen au niveau local.

N’est-ce perdre son temps que d’investir aujourd’hui dans la démocratie, à l’heure de la rationalisation des dépenses publiques et de l’abstention croissante aux élections ? Non, répondent en cœur la ville de Mulhouse comme la région Centre-Val de Loire. Convaincues par « Territoires hautement citoyens » (THC), ces collectivités expérimentent de nouveaux usages démocratiques sur leurs territoires. Concrètement, les élus ont été accompagnés plusieurs mois par ce laboratoire de l’association Démocratie ouverte, qui propose « une méthode pour engager des transitions démocratiques locales ».

1 - Au-delà d’une commande

Pour ce faire, Armel Le Coz et Enora Conan, à la tête du programme THC, se sont entourés de dizaines de porteurs de projets différents. Tous sont désireux de faire vivre « l’énergie citoyenne » en dehors des institutions locales. Les pilotes de THC les mobilisent tour à tour, parfois ensemble, pour tenter de susciter ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous