publicité

 

Réagir
Villes moyennes 29/03/2018

Transports publics : « proposer un panel de services complémentaires et non concurrentiels »

par Nathalie Da Cruz
Trolleybus, transport © Flickr-CC-P.Janicek

Hiérarchiser l’offre de transports et proposer une diversité de services, tel serait le fil rouge à suivre dans les villes moyennes pour faciliter la mobilité dans ces communes, selon Florence Girault, du Centre d’études et d’expertise sur les risques, environnement, la mobilité et l’aménagement (Cerema).

Quels principes peuvent régir un réseau de transport en commun dans une ville moyenne ?

Les habitants y sont davantage motorisés que dans les métropoles. Aussi, pour être attractive, l’offre de transports en commun doit être hiérarchisée, avec quelques lignes de bus structurantes dotées d’une bonne fréquence de moins de 20 minutes. Celle-ci doit être élevée aux heures de pointe mais aussi en dehors (il faut aussi penser aux étudiants, aux personnes âgées...) et offrir une continuité le week-end. Les lignes structurantes peuvent être complétées par des lignes régulières à la fréquence moins élevée ou de transport à la demande. Pour celui-ci, les véhicules ne circulent sur un territoire donné que s’il y a réservation. Les lignes fixes, elles, circulent dans tous les cas. Le dispositif « Flexo » développé par Kéolis à Châlons-en-Champagne et Châteauroux est un ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Réagissez à cet article

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous