publicité

 

Réagir
Parc automobile des collectivités 11/01/2018

Se doter d’une flotte de véhicules propres

par Frédéric Ville
Voiture hybride © Adobe/Michael Flippo

Alors que la ministre des Transports Elisabeth Borne doit présider ce 11 janvier une table-ronde avec les acteurs de la filière du Gaz naturel pour les véhicules (GNV), quid des possibilités offertes aux collectivités pour se doter d'une flotte de véhicules verts? L'offre s’élargit, mais choisir la technologie puis maîtriser le coût global, investissement comme entretien, ne s’improvise pas.

«Green washing » ou véritable levier pour « verdir » les modes de transport ? La loi du 17 août 2015 de transition énergétique prévoit le renouvellement ou l’acquisition de flottes publiques en véhicules à faibles émissions à hauteur de 20 % pour les moins de 3,5 tonnes, pour des parcs de plus 20 véhicules. Mais comment atteindre ces objectifs sans mettre des bâtons dans les roues du fonctionnement quotidien des collectivités ?Parmi les technologies propres à leur disposition, les biocarburants (biodiesel, bioéthanol) sont controversés. Ils nécessitent des surfaces de terres agricoles importantes, bien qu’on puisse aussi utiliser des friches agricoles, voire certains déchets localement. Le GNV (gaz naturel pour véhicules) est peu polluant (pollution de proximité, émissions de CO2 faibles) mais son approvisionnement et son autonomie (200 à 500 km maximum) posent problème.

GNC ou GPL, des usages différents

Le surcoût à l’achat pour un véhicule léger est respectivement de 2 500 et 1 000 euros par rapport à l’essence et au diesel. Forme la plus répandue du GNV, le GNC (gaz naturel comprimé), d’origine fossile, peut être utilisé pour les poids lourds, et surtout être remplacé par du biogaz (issue de matières organiques, boues de station d’épuration, déchets agroalimentaires, lisiers agricoles), avec 90 à 100 % de CO2 en moins.Le gaz de pétrole liquéfié (GPL), plus adapté aux véhicules légers, émet très peu de particules fines et 10 à 20 % de CO2 en moins que l’essence. En outre ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Réagissez à cet article

  1. Bonjour,
    N’ayant pas accès aux articles des newletters que je reçois, pouvez vous me dire combien me couterai de prendre l’abonnement qui me donne accès aux articles de la newletters du courrier des Maires

    Merci d’avance

    Melle FLEURY

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous