publicité

 

Réagir
Démocratie locale 25/01/2018

Les conseils de quartier

par Auteur associé
Conseil de quartier © wittenheim.fr

Outre les outils ponctuels de démocratie participative, les communes disposent d’outils permanents permettant d’instituer des organes représentatifs infracommunaux comme les conseils de quartier pour associer plus durablement les habitants à la vie politique locale.

Cet article fait partie du dossier:

Les collectivités territoriales et la démocratie participative

voir le sommaire
Par Mélissa Goasdoué, avocate au barreau de Paris, cabinet Oppidum avocats

1 - Une création selon le statut

Les communes de plus de 80 000 habitants ont l’obligation légale de créer des conseils de quartier. Le maire peut toutefois décider que le conseil citoyen se substituera au conseil de quartier. Le conseil municipal fixe librement le nombre, la composition et le périmètre des quartiers, sous réserve de création de plus d’un conseil de quartier et d’un découpage homogène. Les habitants peuvent être associés à ce découpage territorial. Création facultative. Les communes de moins de 80 000 hab. peuvent aussi créer de tels conseils dans les mêmes conditions. Toutefois, seules celles entre 20 000 et 79 999 hab. ont la possiblité, à l’instar de celle de plus de 80 000 hab., de créer des postes d’adjoints de quartier en dépassement du nombre maximal légal d’adjoints (fixé à 30 % de l’eff ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous