publicité

 

Réagir
Cimetières 27/10/2017

Petit précis écologique à l’usage des élus en charge du funéraire

par Hugo Soutra
Vivaces autour des tombes © Ville de Versailles

Un recueil sur les paysages et l’entretien des 40 000 cimetières français, ainsi que leur réhabilitation écologique et paysagère, a été édité par Plante & Cité. Publié à quelques jours de la fête de la Toussaint, il permet de mieux saisir l’actualité de ces « lieux de mémoire. »

A travers un état des lieux réalisés grâce à l’étude poussée de plus de 250 cimetières français et une vingtaine de fiches-repères et fiches-actions, le Centre technique national sur les espaces vert et la nature en ville (Plante & Cité) offre un pense-bête à tous les élus en charge du funéraire. Utile, à la veille du 1er novembre. 

Ce guide rappelle en effet les enjeux auxquels les gestionnaires des cimetières sont actuellement confrontés, en parvenant à dépasser les strictes approches techniques ou juridiques : « malgré leur apparente stabilité, les cimetières ont connu et connaissent d’importants changements », tant en matière de rites funéraires que de la place accordée au végétal. Si l’image de cimetières désherbés est fortement ancrée depuis l’utilisation des produits phytosanitaires à partir des années 1960, la grande majorité des tombes étaient jardinées au cours du 19ème siècle.

Requalification des cimetières, ces lieux de mémoire

Objectif de ce guide : documenter la diversité des pratiques funéraires, le « zéro pesticides », la perception de la flore spontanée, la gestion des concessions et du patrimoine, afin d’accompagner les élus locaux et collectivités gestionnaires dans leurs projets de requalification de ces véritables « lieux de mémoire. »

En partenariat avec 90 communes adhérentes de Villes de France et la fédération nationale des CAUE, le Centre technique national sur les espaces vert st la nature en ville répond à diverses questions que ces derniers peuvent se poser : comment concilier respect des défunts, des familles, et la présence d’une flore spontanée ? Les cimetières peuvent- ils aussi devenir des parcs et des lieux pour la nature ?

 

Références

Réagissez à cet article

  1. CGCT : Réglementation concernant les cercueils. Des cercueils non agréés proposés par certains acteurs du marché funéraire et les cercueils écologiques en cellulose recyclée (dits cercueils en carton) agréés par le Ministère de la Santé mais qui sont boycottés…Des menaces sur l’industrie française du cercueil qui ne sont pas là où l’on voudrait le faire croire. https://www.linkedin.com/pulse/bashing-du-cercueil-en-cellulose-et-si-sous-pr%C3%A9texte-de-defosse/

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous