publicité

 

Réagir
Sénatoriales 2017 24/09/2017

Sénatoriales : La République en marche arrière – Tous les résultats département par département

par Aurélien Hélias
Elections sénatoriales 2017 © P. Distel

Une droite qui renforce sa majorité, un PS qui résiste bien davantage qu'à l'Assemblée nationale et la République en marche qui n'effectue pas la percée espérée par l'exécutif : les sénatoriales ont livré leur verdict dimanche 24 septembre au soir.

Denier scrutin de 2017, les sénatoriales n’ont en rien ressemblé aux législatives intervenues trois mois plus tôt. Le signe d’un essoufflement certes mais surtout celui d’un scrutin semblable à aucun autre, indirect, où ceux autorisés à glisser un bulletin dans l’urne sont les seuls « grands électeurs », à plus de 95 % des élus locaux. Or, non seulement ces électeurs sont donc issus des « vagues bleues » des municipales de 2014, départementales et régionales de 2015, mais les dernières annonces visant les collectivités locales – baisse des contrats aidés, coupes dans les crédits, suppression de la taxe d’habitation – ont aussi échaudé ces élus territoriaux.

Des grands électeurs qui n’ont donc pas succombé aux sirènes de LREM, seulement cinquième de ce scrutin, derrière les Divers droite et centristes de l’UDI, le PS et Les Républicains. Alors que LREM dispose de la majorité absolue à l’Assemblée, elle ne disposera que du 4e groupe en termes d’effectifs au Sénat.

Le Parti socialiste résiste

Inespéré au regard des législatives, le résultat du Parti socialiste a de quoi lui redonner des couleurs avec près d’une trentaine de sièges obtenus. Résultat: alors que le parti vend son siège historique Rue de Solférino, la nouvelle maison socialiste semble être le Sénat où siégeront davantage de parlementaires à la rose (environ 70) qu’à l’Assemblée nationale (32 membres du groupe Nouvelle gauche).

Reste que le pricnipal vainqueur de ce scrutin est le premier groupe de la Haute chambre, celui rassemblant les élus Les Républicains, qui devraient augmenter de quelques unités leur groupe déjà bien fourni (142 sénateurs avant le scrutin, plus de 150 demain). Réélu dans les Yvelines, le président Gérard Larcher est plus que jamais favori à sa succession au « Plateau ».

A noter enfin que le PCF devrait pouvoir conserver son groupe en dépassant les 10 élus, seuil nécessaire pour former un groupe au Palais du Luxembourg (contre 15 au Palais-Bourdon).

LR remporte cinq fois plus de siège que LREM

Au total,  s’agissant des 151 sièges (sur 171) renouvelés en métropole, les résultats sont les suivants :

  • Les Républicains : 55 sièges ;
  • Parti socialiste : 29 sièges ;
  • UDI : 19 sièges ;
  • divers droite : 15 sièges ;
  • La République En Marche : 10 sièges ;
  • Parti communiste français : 10 sièges ;
  • divers gauche : 5 sièges 
  • Modem : 3 sièges ;
  • écologistes : 3 sièges ;
  • Parti radical de gauche : 2 sièges.

 Retrouvez tous les résultats département par département

Chiffres Clés

  • 62 sénateurs sortants sont réélus à l’issue de ce renouvellement (25 pour LR, 12 pour le PS, 10 pour l’UDI, 6 COM, 4 pour REM, 1 RDG, 1 DVD, 1 MDM, 1 DVG, 1 ECO)
  • 50 femmes sont élues (soit un tiers des élus renouvelés en métropole) selon le ministère de l'Intérieur

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous