publicité

 

Réagir
Associations d'élus 15/09/2017

Les petites villes veulent être entendues du Gouvernement

par La rédaction
Olivier Dussopt, lors des assisses 2016 des Petites villes de France (APVF) à La Grande Motte le 27 mai 2016.

L’Association des petites villes de France organise son congrès les 21 et 22 septembre à Hendaye, moins de cinq mois après l’entrée en fonction du nouveau président de la République et l’élection à l’Assemblée nationale d’une nouvelle majorité. Aménagement du territoire, devoir de solidarité des métropoles, enjeux financiers pour le secteur public local... les débats seront nombreux.

En partenariat avec le Courrier des maires et des élus locaux, ces XXèmes Assises de l’APVF se tiennent à Hendaye (Pyrénées-Atlantiques) autour du thème de « l’avenir des collectivités à taille humaine, petites et moyennes dans un contexte de métropolisation croissante ».

Au cœur des préoccupations des élus de ces communes de 2 500 à 25 000 habitants : « la rupture préoccupante entre deux France, celle des métropoles qui réussit économiquement et une autre partie du territoire qui décroche parfois économiquement et socialement ». L’APVF compte bien ainsi adresser au nouveau gouvernement sa priorité numéro un : « l’absolue nécessité de la réduction de la fracture territoriale et de la mise en œuvre concrète d’une nouvelle solidarité interterritoriale ».

Au programme : deux tables rondes dont la première, le jeudi, intitulée : « Petites villes, villes moyennes et métropoles : Comment construire une nouvelle coopération interterritoriale?« , en présence notamment de Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse et président de France urbaine, et Alain Rousset, Président de la région Nouvelle-Aquitaine, ancien président de l’association des régions de France.

Second débat le vendredi en plénière sous forme d’une question… et d’une ambition : « Villes petites et moyennes: territoires d’avenir ?». Animée par la rédaction du Courrier des maires, cette table ronde réunira notamment Nathalie Nieson, ancienne députée de la Drôme, maire de Bourg-de-Péage, le géographe Philippe Estèbe, Nicolas Soret, maire de Joigny (Yonne) et Philippe Wahl, président du groupe La Poste.

A noter que quatre ateliers sont également organisés le vendredi sur les thèmes suivants :

  • Prévention de la délinquance : vers une évolution du rôle du maire et des polices municipales,
  • Revitalisation des centres-villes, comment agir ?
  • Finances locales : Après la baisse des dotations, comment retrouver des marges de manœuvre financière?
  • Tourisme et attractivité: Quels leviers pour les petites villes?

Références

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous