publicité

 

Réagir
Législatives - 2e tour 19/06/2017

Une Assemblée nationale renouvelée aux trois quarts, plus jeune et bien plus féminisée

par La rédaction
Le seuil des trois cinquièmes de votes favorables a été largement atteint au Palais Bourbon. © R. Ying et T. Morlier-Wikimédia

Trois quarts des députés élus le 19 juin siégeront pour la première fois : seuls 145 députés de la mandature précédente ont conservé leur mandat. La parité progresse en flirtant avec les 40 % de députés. Les élus du Palais Bourbon sont aussi plus jeunes de cinq ans que leurs prédécesseurs en moyenne.

Cet article fait partie du dossier:

Législatives 2017 : deux tours de scrutin et de multiples inconnues

voir le sommaire

Sur les 577 élus du 19 juin, seuls 145 sont des députés sortants. Ils étaient pourtant 350 à se représenter. Ainsi, 432 élus vont découvrir les arcanes du pouvoir législatif au Palais-Bourbon.

Ou plutôt 417 car  parmi les 432 élus qui ne siégeaient pas lors de la précédente législature,  15 députés décrochent tout de même leur deuxième voire troisième mandat à l’Assemblée… mais non consécutif. Ainsi Vincent Descoeur (LR) fut-il député de 2007 à 2012 avant de « récupérer » son siège depuis 24 heures. On trouve aussi dans cette quinzaine de parlementaires quatre personnalités certes élues en 2012 au Palais Bourbon mais qui en avaient démissionné, appelés au Gouvernement : Stéphane Le Foll, Ericka Bareigts, Annick Girardin, Barbara Pompili.

La parité progresse avec 223 députées

Petite révolution : 223 femmes siégeront à l’Assemblée nationale, un record dans l’histoire de la chambre basse, soit 38 ,6 %. Elles n’étaient que 155 (26,9%) sous la précédente législature. Les députées doublent même leurs effectifs par rapport à la législature 2007-2012.

Le groupe La République en marche sera probablement le plus féminisé avec 143 élues sur 308 députés, soit plus de 46%. 

L’Assemblée nationale se rapproche donc un peu de la parité et, du moins jusqu’aux sénatoriales de septembre, devient la plus féminisée des deux chambres puisque le Sénat accueille 96 Sénatrices sur un total de 347 sénateurs, soit 27.7 %

48 ans et quelques mois d’âge moyen

Enfin, l’Assemblée nationale est rajeunie de cinq ans en moyenne selon les calculs effectués par LCI avec un passage de 54 à un peu moins de 49 ans en moyenne.

La chambre basse devient ainsi 13 ans plus jeune que le Sénat qui affiche une moyenne d’âge de 61 ans et neuf mois.

Après Marion Maréchal Le Pen durant la précédente législature, le plus jeune député est à nouveau FN : Ludovic Pajot, 23 ans, dans la 10e circonscription du Pas-de-Calais. Elue dans al 1ère circonscription de Savoie, Typhanie Degois, 24 ans, est, elle, la plus jeune députée d’En Marche!

Le plus âgé est un député sortant : Bernard Brochant, âgé de 79 ans, élu dans la 8ème circonscription des Alpes-Maritimes.

Thèmes

Sommaire du dossier

18 articles Lire le 1er article

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous