publicité

 

Réagir
Démocratie locale 16/05/2017

L’Etat doit-il accélérer le développement de budgets participatifs ?

par Hugo Soutra
Campagne de promotion pour le budget participatif de la Ville de Rennes © Ville de Rennes

Saluant les collectivités locales ayant mis sur pied des budgets participatifs, une note de la fondation Jean Jaurès estime que l’Etat pourrait actionner divers leviers afin de démultiplier leur nombre et impulser « une véritable révolution citoyenne. »

C’est un signe qui ne trompe pas : la fondation Jean Jaurès, think-tank proche du Parti Socialiste (PS) traitant davantage de l’avenir du mouvement ouvrier international ou de l’humanisme au XXIème siècle que des changements pratico-pratiques induits par la décentralisation française, s’est récemment penché sur la démocratie locale. Et pas sur n’importe quel sujet de démocratie locale.

Dans une note de huit pages publiée mi-avril 2017, le fondateur et animateur du site lesbudgetsparticipatifs.fr, Antoine Bézard, analyse « l’essor sans précédent » des budgets participatifs dans notre pays – au nombre de 34 alors qu’ils n’étaient pas plus de 6 avant les élections municipales de mars 2014. Un mouvement qui serait loin d’être terminé selon lui, tant cet outil d’implication des habitants dans la vie publique représente une « solution citoyenne » à même de donner « un nouveau souffle à la démocratie de proximité », écrit-il. D’après lui, plusieurs collectivités réfléchiraient sérieusement à dupliquer chez eux ces initiatives.

Restaurer la légitimité des élus

Après un détour du côté à Lisbonne, « première capitale Civic Tech », ayant fortement contribué au renouveau des budgets participatifs en Europe depuis quelques années, l’article de la Fondation Jean Jaurès revient sur les principales caractéristiques des différentes expériences françaises. Partout, il s’agit autant de restaurer le crédit et la légitimité des élus locaux autant que de répondre à l’aspiration d’une partie des citoyens d’être davantage associés à la prise de décisions publiques.

Du montant alloué au volontarisme politique de l’équipe municipale le portant, en passant par les moyens humains et financiers mis à sa disposition ou l’ancienneté de pratiques participatives sur le territoire, plusieurs critères de bon fonctionnement sont également passés en revue.

Voyant dans la ville le « cadre de l’innovation démocratique », l’auteur publié par la Fondation Jean Jaurès se demande ouvertement si « l’Etat n’a pas un rôle à jouer : peut-il être moteur d’une démocratie plus dynamique, moins intermittente et plus citoyenne ? »

Création d’une Agence nationale pour la démocratie participative ?

En effet, si Benoît Hamon était le seul candidat à l’élection présidentielle à proposer un budget participatif d’envergure nationale – doté de 5 milliards d’euros, soit 76 euros par Français –, le nouvel hôte de l’Elysée, Emmanuel Macron, avait, pour sa part, assuré vouloir développer les budgets participatifs dans les communes. Et Antoine Bézard de proposer des dotations supplémentaires ainsi qu’un fonds national pour abonder les budgets participatifs, susceptibles d’inciter des maires à se lancer, ainsi que l’ouverture d’une Agence nationale pour la démocratie participative apportant un soutien technique aux collectivités dépourvues d’ingénierie.

A noter : l’Observatoire de l’innovation locale de la fondation Jean Jaurès a également organisé un débat avec Antoine Bézard, Loïc Blondiaux, professeur de science politique à la Sorbonne, promoteur de ces outils tout en étant conscient de certaines de ses limites, ainsi que Pauline Véron, adjointe au maire de Paris en charge de la démocratie locale et de la participation citoyenne. L’intitulé ? « Les budgets participatifs, une révolution citoyenne ? »

Références

"Les budgets participatifs, une solution citoyenne pour demain ?" Par Antoine Bézard (Fondation Jean Jaurès)

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous