publicité

 

Réagir
Election présidentielle 14/05/2017

Emmanuel Macron officiellement investi président, le Premier ministre connu lundi

par Aurélien Hélias
Passation de pouvoir le 15 mai 2017 entre François Hollande et Emmanuel Macron © @Elysee_Com

Dimanche 14 mai a eu lieu la passation de pouvoir entre François Hollande et Emmanuel Macron. L’occasion pour ce dernier de prononcer son premier discours depuis l'Elysée en tant que chef de l'Etat. Lundi 15 mai est attendu le nom du Premier ministre, avant que ne soit annoncé le "casting" du Gouvernement d'ici mercredi 17.

Cet article fait partie du dossier:

Présidentielle 2017 : tous les enjeux "locaux" du scrutin

voir le sommaire

« Nous avons un rôle immense : corriger les excès du cours du monde. C’est là notre vocation. Nous aurons besoin d’une Europe plus efficace plus démocratique, plus politique car elle est l’instrument de notre puissance et de notre souveraineté. J’y œuvrerai. », a promis Emmanuel Macron sous les ors du palais de l’Elysée.

Dans son allocution, le huitième président de la Ve République a redit son attachement aux institutions, tout en confirmant qu’il souhaitait introduire davantage de démocratie dans ces dernières : « Je crois aux institutions de la Ve République. Je veillerai à ce qu’il y ait un renouvellement démocratique. Les citoyens auront voix au chapitre, ils seront écoutés », a-t-il déclaré.

Puis a semblé confirmé la présentation rapide d’un projet de loi sur la moralisation de la vie politique : « La responsabilité de toutes les élites sera rappelée, nous ne pouvons plus nous réfugier derrière des usages. Nous devons retrouver le sens profond, la dignité de ce qui aujourd’hui nous rassemble : agir de manière juste et efficace pour notre peuple ».

48 heures décisives pour connaitre l’exécutif…

Ce texte devait ainsi être présenté, comme l’avait confirmé il y a peu le secrétaire général du mouvement en En marche !, le député PS Richard Ferrand, d’ici le premier tour des législatives le 11 juin, par le nouveau Premier ministre dont le nom devait être dévoilé lundi 15 mai. Et le premier gouvernement du quinquennat vraisemblablement le lendemain, ou mercredi au plus tard.

Le chef de l’Etat s’est aussi rendu à l’Hôtel de ville de Paris, où, reçu par la maire Anne Hidalgo, il a prononcé un discours marqué par l’hommage aux Parisiens victimes des attentats et à ceux qui leur ont porté secours.

Emmanuel Macron a eu aussi un mot pour chacun des territoires français : « Présider la France, c’est permettre à chaque commune, chaque département, chaque région, de devenir un territoire de la réussite », ambitionne-t-il.

…puis les dernières investitures En marche ! pour les législatives

Certains territoires attendent d’ailleurs encore de savoir qui représentera la majorité présidentielle pour les élections législatives, après l’annonce de « seulement » 428 investitures par la République en marche !,  le 11 mai dernier sur les 577. Les quelque 150 investitures restantes devraient être complétés d’ici au 17 mai. Le temps que le parti présidentiel conclut notamment ses négociations avec le Modem de François Bayrou et tranche sur d’éventuels ralliements Les Républicains à la majorité présidentielle.

Sommaire du dossier

21 articles Lire le 1er article

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>