publicité

 

Réagir
Revitalisation des centres-villes 26/04/2017

Lutter contre la vacance commerciale

par Emilie Denètre
Centre-ville, la clé sous la porte © Flickr-CC-DirectionCentreVille

S’emparer du foncier aux abords des villes, faire de la place aux modes de déplacement doux, rénover l’immobilier ancien dans le centre... Ces actions font partie des stratégies de « reconquête » exposées par des collectivités de toutes tailles, lors des premières assises de la revitalisation des centres-villes. Au terme de ce brainstorming géant qui s’est tenu à Bercy le 28 février, des lignes fortes permettent de dégager une politique offensive.

 

1- Définir une bonne stratégie

S’il est nécessaire d’établir un plan d’actions, se doter d’un observatoire de la vacance commerciale est un préalable. Car avant de réfléchir à une stratégie, il faut connaître avec exactitude dans quel état se trouve le centre-ville et l’évolution qu’il a connue au cours des dernières années. Une démarche a priori fort simple, mais qui fait trop souvent défaut aux plus petites villes. « Sans cet outil, il est impossible de piloter correctement une politique », note Stéphane Vergne, de la Confédération générale de l’alimentation, en charge de la commission de concertation du commerce, dite la « 3C », aux côtés de l’AMF. Une fois le diagnostic clairement posé, les équipes municipales, épaulées par les représentants des commerçants, pourront passer à l’élaboration d’une stratégie. « Il faut identifier le potentiel de sa ville, de ses commerces, voir ce qui nous différencie des aut ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous