publicité

 

Réagir
Présidentielle 2017 20/03/2017

Présidentielle : onze candidats et seulement un tiers des élus qui ont apporté leur parrainage

par Aurélien Hélias
Le Conseil constitutionnel (façade avec vue sur le péristyle de Chartres) © Conseil constitutionnel

Les qualifications in extremis de Jacques Cheminade, Jean Lassalle et Philippe Poutou amènent 11 candidats à être officiellement sélectionnés par le Conseil constitutionnel pour le premier tour. Soit un nombre comparable aux scrutins de 2012 et 2007, mais bien inférieur à celui, record, de 2002. Les élus qui avaient le pouvoir de parrainer un candidat se sont encore largement abstenus, plus encore qu'à la présidentielle 2012.

Cet article fait partie du dossier:

Présidentielle 2017 : tous les enjeux "locaux" du scrutin

voir le sommaire

On connait donc depuis samedi 18 mars les onze candidats qui pourront se présenter devant les électeurs le 23 avril pour le premier tour de l’élection présidentielle :

  • Nathalie Arthaud
  • François Asselineau
  • Jacques Cheminade
  • Nicolas Dupont-Aignan
  • François Fillon
  • Benoît Hamon
  • Jean Lassalle
  • Marine Le Pen
  • Emmanuel Macron
  • Jean-Luc Mélenchon
  • Philippe Poutou

Autant de candidats qu’en 2012 et 2007

Longtemps incertains, le député des Pyrénées-Atlantiques Jean Lassalle (non-inscrit, ex-Modem), Philippe Poutou (Nouveau Parti anticapitaliste dit « NPA ») et Jacques Cheminade (Solidarité et Progrès) ont pu réunir les 500 parrainages nécessaires. Ce sera la troisième candidature pour ce dernier et la deuxième pour Philippe Poutou.

Les nouvelle règles n’auront donc pas amené la réduction des candidatures retenues, comme l’avaient craint certains « petits » candidats : 10 étaient présents au premier tour en 2012, 12 en 2007. Ils étaient certes 16 en 2002, mais ce fut un record sous la Vème République.

« Contrairement à certaines craintes, ces nouvelles règles n’ont pas eu de conséquences négatives massives sur le nombre total des parrainages adressés au Conseil puisque 14 586 formulaires de parrainages ont été reçus cette année – contre près de 15 000 en 2012 », s’est par ailleurs félicité le président du Conseil constitutionnel, Laurent Fabius, samedi 18 mars. Ainsi, 14 296 parrainages ont été validés et 290 écartés car non conformes, soit 2 %. 

Deux tiers de « parrains » abstentionnistes

S’observe toutefois une constante : le peu d’entrain des « parrains » potentiels à attribuer leur signature. « Sur les quelque 42 000 élus habilités à le faire, environ 34 % ont parrainé effectivement une candidate ou un candidat – contre environ 36 % en 2012 », constate la Rue Montpensier.

Des élus communaux et intercommunaux aux trois quarts, qui se sont donc davantage abstenu que les autres parrains potentiels (conseillers régionaux, conseillers départementaux et parlementaires) puisque les maires (environ 36 700, maires délégués compris) représentent quelque 85 % du « corps électoral » des parrains.

Parrainages par mandat :

Huit candidats à plus de 50 parrainages

A noter enfin que les parrainages validés ont bénéficié à 61 personnalités différentes. Parmi les recalés s’étant approchés du seuil de 500 parrainages sans l’avoir atteint, c’est l’ex-secrétaire d’Etat (Sports, Droits de L’Homme) Rama Yade (357 parrainages) qui fut la plus convaincante auprès des « parrains ».

En tout huit, candidats ont réuni entre 50 et 499 parrainages. A Rama Yade s’ajoute :

  • l’écrivain proche des Maires Ruraux Alexandre Jardin (170 parrainages), 
  • la candidate de la Primaire.org, Charlotte Marchandise (135), 
  • l’ancien président de la Polynésie française, Oscar temaru (109), 
  • l’ex-ministre (Défense, Affaires étrangères, Intérieur), Michèle Alliot-Marie (74), 
  • le maire LR de Chartres, Jean-Pierre Gorges (70) 
  • et le régionaliste et maire de Carhaix-Plouguer, Christian Troadec (53). 

S’y ajoute le candidat « malgré-lui », un temps avancé pour remplacer François Fillon si celui-ci avait décidé se retirer, Alain Juppé (313).

Thèmes

Sommaire du dossier

19 articles Lire le 1er article

Réagissez à cet article

  1. Curieux de mettre le nombre de parrainages des exclus et pas ceux des reçus:
    FILLON 3 635
    HAMON 2 039
    MACRON 1 829
    MELENCHON 805
    LASSALLE 708
    DUPONT AIGNAN707 Etc …

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous