publicité

BAROMETRE DES MAIRES 2012 16/11/2012

Ressources humaines : les maires réservés sur le recrutement des emplois d’avenir

par Laurence Denès

Les emplois d'avenir, créés par une première grande loi du quinquennat et qui seront proposés notamment dans les collectivités territoriales, ne suscitent pas l'enthousiasme des élus locaux interrogés pour ce Baromètre 2012.

Cet article fait partie du dossier:

L'opinion des élus locaux en 2012 - Le Baromètre du Courrier des maires

voir le sommaire

Ecartelés entre l’envie d’aider les jeunes en difficulté et la nécessité de maîtriser les charges de leur collectivité territoriales, 38 % des élus hésitent à recourir au « emplois d’avenir », et 1 sur 3 écarte cette éventualité. Ce

dispositif créé par la loi du 26 octobre 2012 , a été validé par le Conseil constitutionnel le 24 octobre 2012, avec une réserve importante : CDI et contrats d’accompagnement dans l’emploi (CAE) sont exclus dans le secteur public (cf. Dispositions relatives au service public de l’emploi, titre 2 de la loi). Largement subventionnés par l’Etat, ces emplois d’avenir seront proposés, généralement dans des collectivités locales et des associations, pour trois ans, à des jeunes de 16 à 25 ans peu ou pas qualifiés vivant dans des zones défavorisées et à des personnes handicapées peu qualifiées de moins de 30 ans.

Barometre 2012 courrierdesmaires

 

Seuls 28 % des élus interrogés affirment qu’ils recourront à ce dispositif, l’environnement et la petite enfance constituant les deux domaines prioritaires de recrutement.
Infographie : CDM – Tous droits réservés

Approfondir le sujet
Thèmes

Sommaire du dossier

7 articles Lire le 1er article

Comments are closed.

publicité

Abonnez-vous