publicité

 

Réagir
Citoyenneté 06/01/2017

« On ne peut pas aller vers le service civique universel sans les maires »

par Hugo Soutra
Jeunes, emploi © Phovoir

2016 a été un déclic pour les collectivités qui se sont de plus en plus engagées dans le dispositif du service civique. Mais pour atteindre les objectifs ambitieux fixés par l'Etat, il faudra que les élus continuent sur cette lancée, rappelle Yannick Blanc, président de l’Agence du service civique et haut-commissaire à l'engagement civique dans un entretien accordé à la Gazette des communes.

Pour 2016, l’objectif était que 110.000 jeunes effectuent un service civique. Ce chiffre a-t-il été atteint ?

Un peu moins de 100 000 jeunes ont été accueillis. Ces chiffres sont provisoires, car les données définitives ne seront pas connues avant le mois de mars. Nous sommes sur un très bon chiffre de croissance par rapport aux 53 000 volontaires de 2015. Mais nous sommes toujours sur un ratio de 3 ou 4 jeunes qui candidatent pour une mission proposée. La notoriété du service civique chez les jeunes progresse au moins aussi vite que le nombre de missions qu’on leur propose, donc le différentiel reste le même.

La  part des collectivités est-elle toujours de 8% des missions effectuées ?

Non, elle est véritablement en train d’augmenter. Depuis l’été dernier, on voit de nombreuses collectivités importantes s’engager. Chaque fois que je me déplace en province, je rencontre des élus qui sont déjà mobilisés ou intéressés [...]

Lire la suite de cet entretien de Yannick Blanc sur le site de la Gazette des communes

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous