publicité

 

Réagir
FPT 24/01/2017

Dynamiser les fins de carrière des « quinquas »

par Maud Parnaudeau

Des départs en retraite plus tardifs allongent la période d’activité des territoriaux. L’usure au travail qui s’ensuit doit être combattue.

Les agents de plus de 50 ans représentaient, fin 2013, plus d’un tiers des effectifs de la fonction publique territoriale (rapport 2015 de la DGAFP sur l’état de la fonction publique). Or ces personnels « seniors » sont les plus exposés aux risques d’usure professionnelle, qu’elle soit physique ou psychologique : plus de la moitié des agents recensés dans les absences en maladie ordinaire ont plus de 45 ans (« Panorama des absences au travail pour raison de santé dans les collectivités territoriales en 2015 », Sofaxis). Comment dynamiser les fins de carrière des quinquas qui, faute de perspectives d’évolution et la fatigue aidant, se démobilisent ? Comment garantir leur employabilité sur des postes à la fois utiles à l’administration territoriale, adaptés à leur âge et à leur potentiel, et susceptibles de les valoriser ? La stratégie à adopter est double. Elle repose sur la prévention, à travers l’accompagnement professionnel, et sur la valorisati ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous