publicité

 

Réagir
FPT 30/12/2016

L’absentéisme n’est pas une fatalité

par Maud Parnaudeau
Répartir les sièges © Flickr-CC-Manuel-MC

Phénomène multifactoriel, l'absentéisme des agents dans les collectivités peut toutefois être réduit grâce à des politiques adaptées de Ressources humaines et de santé au travail.

D'année en année, les agents territoriaux sont de plus en plus nombreux à s'absenter pour raison de santé. Ils s'arrêtent aussi plus fréquemment et plus longtemps. Fin 2015, le taux d'absentéisme dans les collectivités s'élevait à 9,2 % en moyenne, variant de 7,5 % à 10,4 % selon la taille de la structure*. Outre son poids financier, l'absentéisme entraîne des dysfonctionnements internes et dégrade la qualité du service public. D'où l'importance pour les employeurs territoriaux de prendre le problème à bras-le-corps. D'abord en identifiant les causes, grâce à des enquêtes sur la qualité de vie au travail et les risques psychosociaux. « Chaque collectivité doit analyser sa situation et prendre connaissance de ses problèmes pour mettre en place son propre plan d'actions. Il n'y a pas de solution globale et transposable », explique Delphine Le Guerson, responsable du pôle Emploi territorial au sein du centre de gestion du Finistère.

Management de proxim ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous