publicité

 

Réagir
Fonction publique territoriale 19/09/2016

1877 euros par mois : le salaire net moyen dans la fonction publique territoriale, en hausse de 0,8 %

par Aurélien Hélias
Tirelire, Economies, Finances © Flickr-401(K)2013

Dévoilée par l’Insee, cette hausse restreinte marquée par l'impact des contrats aidés, recouvre aussi des réalités différentes d’un niveau de collectivité à l’autre : de +0,4% dans les départements à +1,5% dans les régions. Le salaire médian est 10 % inférieur au salaire net moyen.

En 2014, le salaire net moyen dans la fonction publique territoriale (FPT) s’établit tous emplois et catégories confondus à 1 877 euros par mois en équivalent temps plein, en augmentation de 1,4 % en euros courants par rapport à 2013, relève l’Insee dans sa dernière publication Insee première de septembre. Une hausse qu’il faut ramener à 0,8 % en euros constants, compte tenu de l’inflation en 2014 (+0,5%).

« Généreuses » régions et agents départementaux à la diète

Cette augmentation modérée recouvre des évolutions assez différentes par niveau de collectivité. « Dans les départements, les établissements publics de coopération intercommunale à fiscalité propre et les SDIS, le salaire net moyen augmente de 0,4% en euros constants, alors qu’il croît de 1,1% dans les communes, les CCAS et les caisses des écoles, et de 1,5% dans les régions », souligne l’Insee. 

Par ailleurs, l’Insee relève que « la hausse des effectifs en contrats aidés pèse sur cette évolution » générale : « hors contrats aidés, le salaire net moyen augmente de 1,2 %. Le salaire net moyen des fonctionnaires (qui représentent près de 80 % des effectifs en équivalent temps plein) progresse de 1,4 % en euros constants ; celui des autres salariés (y compris contrats aidés) diminue de 1,3 % ».

Un agent sur deux gagne moins de 1 688 euros net

Les évolutions de salaires sont plus favorables aux agents restés « fidèles » à leur collectivité : « pour les personnes restées en place auprès du même employeur avec la même quotité de travail, soit pour deux tiers des salariés de la FPT, le salaire net moyen progresse de 2,1 % en euros constants ».

Enfin, le salaire net médian de l’ensemble des agents de la FPT s’élève à 1 688 euros par mois en euros constants en 2014, soit une augmentation de 1,2 % supérieure à celle du salaire moyen (+0,8%). Le salaire net médian est 10 % inférieur au salaire net moyen : 1 688 euros contre 1877 euros. 

Quant aux inégalités de salaires, « stables » relève l’Insee, elles tendent « à s’accroître dans la moitié basse de l’échelle salariale (en raison de la hausse des effectifs de contrats aidés et de l’absence de revalorisation de l’indice minimum de la fonction publique), et à diminuer dans la moitié haute ».

 

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous