publicité

 

Réagir
Réchauffement climatique 05/09/2016

Les maires du monde veulent que les Etats agissent contre le réchauffement climatique

par Martine Kis
Effet de serre, urgence climatique © Flickr-CC-Philippe2009

Les maires des plus grandes villes du monde attendent des chefs d'Etat qu'ils agissent contre le réchauffement climatique. Pour se faire entendre, ils sont regroupés au sein du C40 dont Anne Hidalgo, maire de Paris, assure la présidence.

Cet article fait partie du dossier:

COP 21 : les collectivités parties prenantes du « combat climatique »

voir le sommaire

Objectif de 30 maires des grandes villes du monde : mettre en œuvre, à leur niveau, les résolutions de la COP 21. C’est du moins l’engagement pris par eux, dont Anne Hidalgo, maire de Paris, en signant une tribune commune, le 2 septembre, en marge du sommet du G20 qui s’est tenu à Hangzhou (Chine) les 4 et 5 septembre.

Adresse aux chefs d’Etat

Cette tribune s’adresse directement aux chefs d’Etat appelés à accomplir des changements rapides afin de limiter les émissions de gaz à effet de serre.

Les maires rappellent qu’ils sont déjà « confrontés aux conséquences du changement climatique dans [leurs] villes ». Ils rappellent les « actions audacieuses » entreprises par les grandes villes à travers le monde, tout en se préparant « aux pires conséquences liées au réchauffement climatique ».

Le communiqué souligne qu’un certain nombre de maires sont déjà engagés dans le Pacte des maires ainsi que dans la Convention mondiale des maires pour le climat et l’énergie « qui réunit 7 100 villes dans 119 pays représentant plus de 600 millions d’habitants ».

Faisant un parallèle avec le G20, « forum mondial de la coopération économique internationale », le C40 « démontre la force des mégalopoles mondiales (…) travaillant de concert pour s’attaquer à la menace globale des changements climatiques ». Et c’est un appel à la coopération entre « gouvernements nationaux, régionaux et locaux » qui conclut la tribune.

Anne Hidalgo, présidente du C40

Depuis le 8 août, le C40 est présidé pour trois ans par Anne Hidalgo, qui succède ainsi à Eduardo Paes, maire de Rio de Janeiro.

A la tête de ce réseau de 85 villes rassemblant 650 millions d’habitants et générant 25% du PIB mondial, la maire de Paris, qui annonce avoir « de hautes ambitions pour notre planète », souhaite « travailler avec les meilleures startups des villes du C40 pour généraliser les solutions les plus pertinentes en matière de qualité de vie en ville ».

Avec cette présidence, Anne Hidalgo peaufine son image de leader mondiale dans le domaine de la lutte contre le réchauffement climatique, après avoir organisé durant la COP 21 le sommet des maires, qui réunissait le 4 décembre 2015 quelque 700 élus.

Le prochain sommet des maires du C40 aura lieu à Mexico, du 30 novembre au 2 décembre.

Approfondir le sujet
Thèmes

Sommaire du dossier

14 articles Lire le 1er article

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous