publicité

 

Réagir
Document utile - Politique de la ville 31/08/2016

Ecoles de la deuxième chance : une opportunité pour les jeunes des quartiers prioritaires ?

par La rédaction
Jeunes, emploi © Phovoir

Les jeunes des quartiers prioritaires et relevant de la politique de la ville (QPV) sont trois fois plus touchés par le chômage que les jeunes des quartiers environnants. Le CGET s’est penché sur deux voies qui « fournissent des réponses particulièrement adaptées » à ces jeunes ayant souvent un faible niveau de qualification : l’Etablissement public d’insertion pour l’emploi (EPIDE) et les Ecoles de la 2e chance (E2C).

 

Au sommaire de ce n°23 d’En bref, publication du Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET), les opportunités offertes aux jeunes sans qualification des quartiers politique de la ville (QPV) par les 20 centres de l’Etablissement public d’insertion pour l’emploi (EPIDE) et la centaine d’Ecoles de la 2e chance (E2C).

 

© CGET Carte d’implantation 2016 des E2C et des centres EPIDE

Outre un descriptif du fonctionnement de ces établissements, leur répartition territoriale en métropole et les financements alloués, le CGET développe dans sa publication son implication dans la gouvernance du dispositif. 

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous