publicité

 

Réagir
Gestion de crise - Exercice de prévention 16/06/2016

Echanges musclés entre supporters et CRS : simulation d’urgence au stade Pierre-Mauroy

par Emmanuelle Lesquel
Simulation d'urgence au stade Pierre-Mauroy, 2 octobre 2013 © Sdis Nord

Retour sur expérience. Le 2 octobre 2013, à Villeneuve-d’Ascq, plus de 300 personnes essayent de juguler une crise imaginaire avec fausse hémoglobine mais vrais ambulances et hélicos. Trois ans avant l’Euro 2016, une simulation riche d’enseignements, tant pour les forces de sécurité et de secours que pour les élus des communes concernées.

Quatre personnes décédées, dont deux victimes de chutes et une personne écrasée par la foule, 3 urgences absolues et 15 urgences relatives (blessures légères). A Villeneuve-d’Ascq (59), le mouvement de foule dans l’enceinte du rutilant stade Pierre-Mauroy, en service depuis un an, a tourné au drame. Samedi 5 octobre à 17 heures, 35 000 personnes y étaient réunies pour un match de football classé sans risque. Pourtant, à la suite d’une action de jeu lorientaise, contestée par les Lillois, les esprits s’échauffent, particulièrement parmi les 2 500 supporters de la tribune Nord, la plus agitée. Le personnel du stade, des services de secours, de santé et de police interviennent rapidement. Le match est suspendu le temps d’évacuer les fauteurs de trouble, puis reprend. Des échanges musclés se poursuivent à l’extérieur du stade entre supporters et CRS.

Tester l’efficacité des outils

< ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous