publicité

 

Réagir
Dossier 13/04/2016

La musique, priorité éducative et culturelle des territoires

par Martine Kis
En musique © Phovoir

La musique creuse de nouveau sa place dans les politiques éducatives et culturelles des territoires. Conservatoire, maîtrise, orchestre… ou l’art et la manière de faire société. Aux arts, citoyens !

« A Bondy (54 000 hab., Seine-Saint-Denis), les maires successifs ont toujours voulu faire de la culture et du sport une priorité, avec l’idée qu’il faut s’adresser en premier lieu aux enfants, qui mènent donc de front l’enseignement traditionnel avec l’apprentissage sportif et artistique », explique l’adjoint à la culture, Patrick Sollier.La musique joue un rôle de premier plan dans cette ambition. Dès 1994, la ville se dote d’un plan musique à l’école, amplifié en 2007. Grâce à lui, une soixantaine de classes de la ville profitent de l’intervention hebdomadaire de l’un des cinq « dumistes », musiciens titulaires d’un diplôme universitaire de musicien intervenant, qui dépendent du conservatoire de la ville.

L’appui du conservatoire

Sont ainsi concernés des enfants qui, pour la plupart, viennent de milieux peu favorisés et d’origines géographiques très variées. Ils font du chant choral, écoutent de la musique et en parlent, en inventent sur de petits instruments ou avec ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous