publicité

 

Réagir
Fusions des régions 14/03/2016

La région Nord-Pas-de-Calais-Picardie devient Hauts-de-France

par Aurélien Hélias
XavierBertrand

L'assemblée du conseil régional a délibéré en ce sens ce lundi 14 mars, éliminant les deux autres options « Nord-de-France » et « Terres du Nord » soumises au vote numérique populaire. Mais pour optimiser son identification, le conseil régional a choisi, sur proposition du patron de l'exécutif Xavier Bertrand (photo), de « sous-titrer » le nom de la région par « Nord-Pas-de-Calais-Picardie ».

Ce sera donc « Hauts-de-France« . Les élus de la région issue de la fusion, au 1er janvier dernier, des ex-régions Nord-Pas-de-Calais et Picardie, ont tranché en faveur de cette appellation à connotation certes géographique, mais sans utiliser la référence au point cardinal « Nord » qui avait sans doute le désavantage, aux yeux des Picards, de trop mettre en avant l’ex-région NPDC. « Nord-de-France » et « Terres du Nord » ont ainsi été repoussés. 

Un choix assumé par les élus alors que la région indiquait, à moins de 24 heures de la clôture du vote populaire sur ces trois propositions, que deux d’entre elles étaient au coude-à-coude dans ce sondage électronique :


Moins de 500 voix séparaient ainsi in fine « Hauts-de-France » de « Terres-du- nord » sur les quelque 55 000 votes électroniques exprimés, et la première appellation l’emportait ainsi par 38,35% des voix contre 37,5%. Pas de majorité absolue donc, seule « Nord-de-France » étant clairement en retrait du choix populaire avec moins d’un quart des voix.

Besoin d’un sous-titre

Une page se tourne donc pour l’appellation de la région et plus généralement son identification, porteuse de divers enjeux : appropriation et reconnaissance par sa nouvelle large population, outil de marketing territorial à destination des investisseurs étrangers et des touristes, reconnaissance institutionnelle de cette nouvelle région XXL…

Toutefois, faut-il y voir une mesure de prudence, de transition ou la difficulté des élus ayant déjà siégé dans l’une des deux ex-régions fusionnées à se séparer de leur « patronyme » historique… « Hauts-de-France » sera accompagnée d’un « sous-titre » qui accolera, comme depuis le 1er janvier, le nom des deux ex-régions : « Nord-pas-de-Calais-Picardie ».

Un choix guidé par le président de région (LR), Xavier Bertrand, qui, tout en se rangeant derrière le choix des habitants pour « Hauts-de-France »,  avait déposé un amendement en ce sens lors de la séance délibérative.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous