publicité

 

Réagir
Ressource documentaire 11/03/2016

Intégrer les milieux humides dans l’aménagement urbain

par La rédaction
doc-cerema-milieux-humides-amenagement-urbain © Cerema

Les milieux humides sont parmi les espaces naturels les plus riches et précieux au monde. Qu'ils soient en eau en permanence ou par intermittence, ils sont d'une grande diversité. Plantes aquatiques, roseaux, iris, joncs... ornent ces milieux, grenouilles, oiseaux, insectes y trouvent les conditions nécessaires pour vivre et se reproduire. Des espaces plus que jamais nécessaires à l’équilibre environnemental des zones urbanisées.

Destinée principalement aux élus, cette brochure pédagogique leur permet de découvrir :

  • les enjeux des milieux humides en milieu urbain ;
  • des exemples de projets opérationnels.

Elle a pour objectif d’aider les collectivités à se lancer dans un projet de création ou de restauration de milieux humides. Elle est accompagnée de cinq fiches d’approfondissement sur l’aménagement urbain, la nature en ville, la biodiversité, la qualité de l’eau et les inondations.

Zoom sur des réalisations locales

Favoriser la protection contre les inondations : face aux catastrophes générées par l’imperméabilisation des sols et l’artificialisation des cours d’eau, cette fiche montre que des moyens existent pour rétablir les capacités de régulation des eaux et des fonctionnalités perdues : un milieu anciennement humide peut être réalimenté en eau et progressivement retrouver son fonctionnement, même si la réhabilitation du milieu peut prendre des années. Exemples locaux : Dol-de-Bretagne (35), Tarnos (64) et Loches (37).

Intégrer les milieux humides dans l’aménagement d’un quartier : le parcours de l’eau en ville peut aider à structurer l’aménagement urbain, du quartier jusqu’à l’échelle de la ville. Usages, ouverture au public, gestion des eaux pluviales sont autant de composantes à anticiper pour une meilleure intégration des milieux humides dans un aménagement. La clé du succès se trouve dans la mise en relief d’une mosaïque de milieux : mare, étang, marais, frayères… Exemples locaux : Saint-Jacques-de-la-Lande (35), Grand Charmont/zone des Jonchets (25).

Préserver la biodiversité des milieux humides en zone urbanisée : cette fiche montre comment éviter la rupture de continuité écologique et la fragmentation des habitats, importantes en milieu urbain et sources de pression sur les espèces par piétinement, dérangement, voire dégradations du fait d’incivilités (dépôt de gravât, déchets…). Exemples de réalisations locales : ancienne gravière devenue base de nature à Mazères (09),  marais à Condette (62), réhabilitation en réserve naturelle volontaire au Mesnil-le-Roi (78).

Une population en attente de nature : cette fiche explique comment la restauration ou la création de milieux humides peut permettre de favoriser le bien-être en ville. Surtout lorsque le public est acteur de la protection de l’environnement (journées annuelles de nettoyage, plantation de végétaux, sorties éducatives pour les scolaires sur des thématiques telles que la qualité de l’eau, la faune et la flore spécifiques des milieux humides). Exemples locaux : Saint-Jacques-la-Lande (réseau de mares au pied des logements), Maubeuge (59), Dol-de-Bretagne (frayère à brochets).

 A savoir. Le Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (Cerema) vient en appui de l’Etat et des collectivités locales comme centre de ressources et d’expertises techniques et scientifiques pour favoriser le développement durable des territoires.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous