publicité

 

Réagir
Enjeu 16/02/2016

Le vieillissement, nouvelle charge pour les départements

par Martine Kis
Personnes âgées, aide à domicile © Phovoir

La charge des compétences sociales reste insuffisamment financée par la réforme de l’APA et par les mesures inscrites en lois de finances, provoquant l’ire du président de l’ADF, Dominique Bussereau. Les quelques solutions marginales adoptées, touchant les aidants et l’hébergement, ne convainquent qu’à moitié, tout comme la mise en place d’une conférence départementale des financeurs.

Les départements devaient disparaître, il y a encore peu ? Voici leur barque chargée une nouvelle fois. Cette fois-ci, c’est la loi sur l’adaptation de la société au vieillissement qui rajoute une couche à leur incertitude budgétaire. En cause, essentiellement, la réforme de l’aide personnalisée à l’autonomie (APA), présentée comme la mesure phare du texte, adopté le 14 décembre 2015, publié au Journal officiel le 29 et mis en œuvre dès le 1er janvier. « C’est une loi dont on parle depuis très longtemps. Elle a été adoptée finalement fin décembre, après un an et demi de débat, et il faut l’appliquer en trois-quatre mois. Ce n’est juste pas possible ! », s’exclame Michèle Eschlimann, vice-présidente du conseil départemental du Bas-Rhin et maire de Wasselonne (5 650 hab.).

Plus de solidarité…

L’APA voit donc la revalorisation de son pla ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous