publicité

 

Réagir
Conflits d'aménagement 02/02/2016

Zones à défendre : les aménageurs face à une nouvelle contrainte

par La rédaction
NDdL_ZaD_Preparation-247x165 © Llann Wé (wikicommons)

La multiplication récente des « zones à défendre » – un mode de protestation nouveau, basé notamment sur l'occupation de chantier – rend l’issue des conflits d’aménagement du territoire de plus en plus incertaine. Les ZAD contraignent les maîtres d'ouvrage à bâtir un dialogue réellement constructif avec les opposants, persuadés que les politiques d’aménagement n’ont pas suffisamment évolué depuis la fin des Trente glorieuses. Explications.

Que l’on songe au redimensionnement du barrage de Sivens (Tarn), à l’interruption de la construction d’un village de vacances Center Parcs à Roybon (Isère) ou aux travaux de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) n’ayant toujours pas débuté, plusieurs projets d’aménagement – portés ou du moins ouvertement soutenus par des collectivités territoriales – paraissent au point mort.

Lire l’enquête de la Gazette des communes

 

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous