publicité

 

Réagir
Elections régionales - 2e tour 13/12/2015

Sept régions à droite, cinq à gauche, aucune au FN : tous les nouveaux présidents de région

par Aurélien Hélias
regions2015bis © FranceTVinfo

Au soir du 2e tour des élections régionales, le 13 décembre, c'est une courte victoire que remporte la droite, et surtout le parti Les Républicains, en gagnant sept régions. Le Front national échoue à remporter ne serait-ce qu'une seule des six régions où il était arrivé en tête au premier tour. La gauche, et surtout le Parti socialiste, qui détenait la quasi totalité des régions métropolitaines, résiste en remportant cinq des nouvelles 13 grandes régions issues de la réforme territoriale.

Cet article fait partie du dossier:

Elections régionales : 13 réorganisations capitales

voir le sommaire

 

Sept régions pour la droite dont deux duels remportés face au FN

La droite dispose d’une majorité de régions sur le territoire hexagonal : elle remporte sept régions, dont six seront dirigées par un élu Les Républicains et une seule par son allié centriste de l’UDI (Normandie). La droite « conserve » la seule région qui était la sienne durant le précédent mandat, l’Alsace, puisque son président sortant, Philippe Richert, est élu à la tête de la nouvelle région Grand Est rassemblant Alsace, Lorraine et Champagne-Ardenne.

Les Républicains remportent aussi les deux régions dans lesquelles la liste de gauche s’était retirée pour éviter une victoire finale du FN : Paca et Nord-Pas-de-Calais Picardie

Les Républicains l’emportent aussi dans des régions détenues depuis longtemps par la gauche : Auvergne-Rhône-Alpes (les deux anciennes régions à gauche depuis 2004), la Normandie (depuis 1998 pour la Haute-Normandie et depuis 2004 pour la Basse-Normandie) et l’Ile-de-France (depuis 1998).

Les sept régions remportées par la droite et leurs têtes de liste sont donc :

  • Alsace-Lorraine- Champagne-Ardenne : Philippe Richert (LR)
  • Auvergne-Rhône-Alpes : Laurent Wauquiez (LR)
  • Ile-de-France : Valérie Pécresse (LR)
  • Nord-Pas-de-Calais Picardie : Xavier Bertrand (LR)
  • Normandie : Hervé Morin  (UDI)
  • Pays de la Loire : Bruno Retailleau (LR)
  • Provence-Alpes-Côte d’Azur : Christian Estrosi (LR)

 

Cinq triangulaires où la gauche sort vainqueur

Alors qu’elle détenait 21 des anciennes 22 régions métropolitaines, la gauche recule fortement en ne « conservant » que 5 des 13 nouvelles régions métropolitaines. Le PS et ses alliés de gauche (PRG, PCF, EELV notamment) ont remporté deux des trois régions où ils étaient arrivés en tête au premier tour : Bretagne et Aquitaine-Poitou-Charentes-Limousin, la Corse tombant dans l’escarcelle d’une liste régionaliste.

A ces deux régions où elle a conservé le leadership du premier tour, la gauche en ajoute trois où le FN avait viré en tête au premier tour : Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, Bourgogne-Franche-Comté et Centre-Val-de-Loire, accréditant la thèse d’un bon report des voix des autres listes de gauche et en revanche d’un « réservoir » insuffisant de voix pour les Républicains.

A noter que quatre des cinq présidents PS de région sont des présidents sortant de région(1).

Les cinq régions remportées par la gauche et ses têtes de liste sont donc :

  • Aquitaine-Poitou-Charentes-Limousin : Alain Rousset (PS)
  • Bretagne : Jean-Yves Le Drian (PS)
  • Bourgogne-Franche-Comté : Marie-Guite Dufay (PS)
  • Centre-Val-de-Loire : François Bonneau (PS)
  • Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées : Carole Delga (PS)

 

La Corse bascule de gauche à… une liste nationaliste

Enfin, la Corse échoit à une liste classée « régionaliste » par le gouvernement, issue de la fusion de deux listes menées par des figures nationalistes de l’Ile.

  • Corse : Gilles Simeoni (Inseme per a Corsica)
Note 01:

Jean-Yves Le Drian était président de la région Bretagne jusqu'à sa nomination en juin 2012 au gouvernement, passant alors le relais à son vice-président Patrick Massiot - Retourner au texte

Références

Sommaire du dossier

21 articles Lire le 1er article

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous