publicité

 

Réagir
Cese 01/12/2015

Patrick Bernasconi, nouveau président du Conseil économique, social et environnemental

par Aurélien Hélias
Patrick Bernasconi, président du Conseil économique, social et environnemental

L’ancien vice-président du Medef a été élu le 1er décembre à la tête de la troisième chambre de la République, le Cese, devançant largement son prédécesseur Jean-Paul Delevoye. Patrick Bernasconi affiche comme priorité de ce mandat « la réhabilitation du Cese, au cœur de nos institutions et de la société française », à l’heure où l’utilité institutionnelle du Cese est de plus en plus remise en cause.

C’est une victoire sans appel dans les urnes de l’hémicycle du Palais d’Iéna qui a porté le 1er décembre l’ancien vice-président du Medef, Patrick Bernasconi, à la tête du Conseil économique, social et environnemental (Cese) : 131 voix en sa faveur, soit le double de son principal adversaire et prédécesseur Jean-Paul Delevoye (63 voix). Le syndicaliste, ancien numéro un de la FSU, Gérard Aschieri n’obtenait pour sa part que 30 voix.


Patrick Bernasconi, président de la mutuelle SMAVIE BTP, était jusqu’à il y a peu vice-président de l’organisation patronale du Medef, en charge notamment des branches et des territoires. Membre du Cese depuis 2010, il avait rejoint cette année-là le Palais d’Iéna au titre du groupe des entreprises.  

Réhabiliter le Cese, projet réitéré 

Dans son premier discours de président, Patrick Bernasconi a affiché sa « mission : la réhabilitation du Cese, au cœur de nos institutions et de la société Française ». Un programme qui avait déjà été annoncé lors de leurs mandats respectifs par ses deux prédécesseurs, Jean-Paul Delevoye (2010-2015) et Jacques Demargne (1999-2010).

La troisième chambre de la République, plus encore que le Sénat, est en effet régulièrement mis en cause dans son utilité et pour ses coûts de fonctionnement.

Le nouveau patron du palais d’Iéna se fait aussi fort de « mettre le Cese au service du renouveau démocratique de notre pays » et de participer à « lever les blocages de notre société ». Il a aussi assuré les 233 conseillers de l’institution – « des esprits indépendants, de fervent défenseurs de la société civile » – qu’il n’abuserait pas d’un pouvoir solitaire : « L’action collective sera ma méthode, mon devoir ».

Le lien entreprises-territoires, sujet de prédilection

Dès son premier mandat, Patrick Bernasconi a rejoint la vaste section de l’aménagement durable des territoires, compétente dans les domaines de la décentralisation, du développement régional, de la planification et de l’organisation territoriales, du développement local et de l’aménagement du territoire, de l’urbanisme et du logement, des équipements collectifs, des transports, des communications, du tourisme.

L’une de ses dernières déclarations en la matière et en lien avec l’action des collectivités territoriales portait, en janvier 2014, sur les zones franches urbaines (ZFU).

Il s’était ainsi prononcé en faveur d’un « désenclavement des quartiers par des transports en commun de qualité » comme l’une « des clés de la réussite » de ces ZFU. « L’accessibilité d’un quartier est en effet un moteur pour son développement économique et social », avait-il jugé.

Le représentant du Medef avait pointé du doigt « l’inadéquation entre les besoins des entreprises et les qualifications des habitants » en demandant « le renforcement des actions d’orientation et de formation en faveur des demandeurs d’emploi ».

Il avait aussi regretté « comme de nombreux auditionnés, ministres, maires ou conseillers généraux, la pauvreté des statistiques fiables sur la situation des ZFU aujourd’hui et ce, depuis leur création ! » Avant de s’associer à la demande d’amélioration de « l’observation chiffrée pour pouvoir conduire des évaluations, ainsi que nous le faisons dans les entreprises, avant de décider de l’arrêt ou de la poursuite d’un dispositif ».

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous